forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Terminée] Hanoï - Une petite fleur qui en a déjà vu trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Suna no Shinobi

avatar
Hanoï Hogo
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 35
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 23
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
2/25  (2/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Terminée] Hanoï - Une petite fleur qui en a déjà vu trop Jeu 1 Sep - 13:48

Bonjour,
Ma fiche était sur l'ancienne version. Je la remet ici pour être en règle Smile




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'identitéVotre voie du Shinobi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Votre Personnage


Nom: Hogo
Prénom: Hanoï
Surnom: Han
Âge: 12 ans
Sexe: Fille

Village: Suna
Rang: Genin
Niveau: 2
Clan: X

Ses Compétences


Talent naturel: Endurance
Affinité élémentaire: Fûton
Kekkei Genkai:X
Pouvoir spécial: Tessenjutsu

Son caractère:


Avant le drame, Hanoï était le petit ange de sa famille. Elle était souriante, aimante envers sa famille, demandeuse d'amour. Elle n'avait aucun mal à se faire des amis car elle était très sociale. Elle adorait aider les personnes dans le besoin. Elle donnait son avis tout en respectant et en acceptant celui des autres. Sa mère disait toujours : "elle a pris le chemin de la sagesse".
Puis le drame est survenu et une autre Hanoï a vu le jour. Une Hanoï rempli des pires sentiments: la haine, la colère, la tristesse....la vengeance. Plus de sourire, plus de parole, juste des pleurs et des cris. Ses yeux étaient devenus rouges à force de pleurer de colère. Elle avait "quitté le chemin".
Aujourd'hui Hanoï n'a plus qu'une chose en tête: se venger de ceux qui ont bouleversés sa vie. Et pour cela, elle est prête à devenir la meilleur ninja du pays par tout les moyens.

Son histoire:


Hanoï est née à l'hôpital du village Suna. Ce jour là son père, Yumo, est arrivé un petit peu en retard. Il faut dire que ce n'était pas la première fois, il a toujours eu la tête dans les nuages. Mais cette maladresse était compensé par son dévouement et son courage dans l'armée ninja. Ces qualités charmés la mère d'Hanoï, Taiyo.

Les parents d'Hanoï se sont rencontrés à l'académie et on peut dire qu'on ne s'attendait pas à ce qu'ils se mettent ensemble. En effet, Yumo était dans les derniers de la classe. Toujours en retard, devoirs oubliés...on ne va pas dire qu'il était le plus célèbre de la classe. Enfin si, il était célèbre, mais pas dans le bon sens du terme.
Taiyo quand à elle, n'était pas la diva de la classe non plus. C'était une fille sérieuse certes, mais très discrète. Elle était limite fantomatique. Mais elle ne prêtait aucune attention à Yumo.

C'est le jour de leur premier combat qu'elle a vraiment remarqué Yumo. Elle a vu un garçon combatif, prêt à tout pour gagner et oublier son image de dernier de la classe. Il reflétait le guerrier qu'elle n'était pas. Car oui, Taiko avait une faiblesse : elle détestait se battre. Elle détestait la douleur causé par un combat. Elle perdu d'ailleurs le sien.

A la fin de cette journée éprouvante, Taiyo était épuisée, blessée, elle pleurait de douleur et de déception. Elle se réfugia dans un coin et pleura jusqu'à ce qu'elle n'est plus de larmes. A un moment elle senti une main sur son épaule et une voix lui demandant "ça va ?". Elle releva la tête et vit Yumo, le regard inquiet. Elle ne lui répondit pas et détourna le regard, rougissant et prête à pleurer à nouveau. Il sortit alors des bandages et de la pommade de sa sacoche et commença à la soigner. Déconcertée, elle se laissa faire. Dès qu'elle eu fini elle le remercia. Il lui proposa de la ramener chez elle, elle ne refusa pas. Arrivés à destination, elle le remercia encore et lui demanda ce qu'elle pouvait faire en retour:

"Mmm...si tu m'aide à devenir meilleur en classe je t'aiderais à t'améliorer au combat."

Taiyo fut d'abord surprise de cette proposition, mais en y réfléchissant bien, c'était un bon deal. C'est ainsi que tout les soir, ils se retrouvaient à la sortie de l'école. Taiyo donnait des cours particuliers à Yumo et Yumo enseignait l'art du combat à Taiyo. Leur progrès furent remarqués et salués par leur sensei. Mais Yumo avait toujours ce petit problème de retard alors Taiyo lui offrit un réveil pour son anniversaire. Ce cadeau lui fit un grand plaisir. Taiyo était devenu sa meilleur et sa seule amie.

Ensemble, ils développèrent leur capacité à utiliser le Fûton grâce au Tessenjutsu. Lors de leur dernière année à l'académie, ils furent dans la même équipe. Ce qui les ravirent évidemment. Mais Taiko rata le combat final. Cela ne dérangea pas Yumo qui continua à la voir et à l'entraîner jusqu'à ce qu'elle y arrive.

Lorsqu'elle y arriva enfin, il décidèrent de fêter l’événement tout les deux. Ce soir là, Yumo offrit une fleur de lys bleu à Taiyo pour la féliciter. Ce geste ému fortement Taiyo que ne pu s'empêcher de lui faire un bisou sur la joue. Ce baiser fut le signe que leur relation avait évoluée. Il se regardèrent longtemps sans comprendre ce qu'il se passe. Quelque chose en eux changea, c'était comme un fluide autre que le sang et le chakra, ce nouveau sentiment leur faisait du bien.

Ils en restèrent là pour ce soir. Mais depuis, dès qu'ils se voyaient, cette nouvelle sensation resurgissait. Et c'est à 18 ans qu'ils comprirent que ce sentiment n'était autre que l'amour. 2 ans plus tard, lorsqu'ils furent des ninjas confirmés et que leur missions étaient raisonnables, ils décidèrent de se marier. 5 ans plus tard, Hanoï vit le jour.

Hanoï était la contraction de deux mots : "Hana" qui voulait dire fleur et "Aoi" qui signifie bleu. Hanoï était un hommage à l'amour naissant entre ses parents. Et ce nom reflétait parfaitement son image. Bébé, Hanoï imitait les mouvements de ses parents lorsqu'ils s'entraînaient au Tessenjutsu. Cela les faisaient rire et en même temps a annonçait l'avenir d'Hanoï.

Les prédictions de ses parents se confirmèrent lorsque Hanoï eu 4 ans. Elle annonça son souhait de devenir Ninja, tout comme ses parents. Ces derniers ne dirent pas non et l'inscrivirent à l'académie dès qu'elle fut en âge d'y aller.

En classe, elle était aussi sérieuse que sa mère dans son travail mais débordait de vie comme son père. En revanche, elle avait la faiblesse de sa mère au combat, en particulier lorsqu'elle combattait contre ses copines. Hanoï n'avait pas peur d'avoir mal, mais elle avait peur de faire mal. Du coup le soir, c'était entraînement avec papa.

Hanoï suivait la même formation que ses parents, c'est à dire qu'elle maîtrisait l'art du Fûton. A l'age de 10 ans, lorsque son sensei notifia un réel progrès, sa mère lui offrit son éventail de combat en guise de récompense. Hanoï, honoré de ce présent, se mis à l'art du tessenjutsu.

A l'age de 12 ans, Hanoï passa avec brio le test pour passer au rang de Genin et eu ses première missions. Bénévole de nature, cela ne fut pas trop dur pour elle de les accepter et de les réaliser. Pour la récompenser, ses parent lui firent le cadeau le plus original au monde: il lui annoncèrent qu'elle allait devenir grande soeur. Hanoï, heureuse comme tout, répandit la nouvelle dans tout le village. Ses parents ne pouvait plus l'arrêter mais ne pouvait pas non plus lui en vouloir. Hanoï était un bonheur ambulant et le répandait partout autour d'elle.

Les mois passèrent, Hanoï continuait sa formation de Genin tandis que le ventre de sa mère s'arrondissait. Un soir, Hanoï rentra de mission. Mais en arrivant devant sa maison, elle sentit quelque chose d'étrange. Les lumières de la maison était allumés mais il n'y avait personne. Elle pensa alors que ses parents s'étaient absentés pour voir si la grossesse de sa mère se passait bien. Mais à un moment, elle entendit du bruit dans le salon. Elle eu peur sur le coup, mais elle pris son courage à deux main et se rapprocha du bruit. Il venait de derrière le sofa. Elle avança prudemment prête à attaquer. Derrière le sofa, il n'y avait rien. Le bruit venait de dessous le plancher. Hanoï respira un grand coup avant d'ouvrir la trappe qui était dans le sol.

Elle allait lancer une attaque mais s'arrêta net lorsqu'elle découvrit que l'origine du bruit n'était autre que sa mère qui se cachait là. Taiyo sorti de sa cachette et serra fort sa fille dans ses bras. Hanoï demanda ce qui s'était passé. Sa mère lui expliqua qu'une bande de ninjas mercenaires s'était introduit dans la propriété et que sa mère, ne pouvant combattre dans son état s'était cachée. Mais lorsque Hanoï demanda où était son père, Taiyo baissa les yeux et des larmes roulèrent sur ses joues.

Hanoï ne voulait pas comprendre et se rendit dans le jardin, appelant son père. Elle ne le vit pas. Elle retrouva son éventail au milieu du jardin. Pendant un moment, elle eu l'espoir que son père avait seulement disparu, parti combattre plus loin. Jusqu'à ce qu'elle vit une énorme trace de sang couvrant la palissade.

A ce moment, quelque chose éclata en Hanoï. Elle se laissa tomber au sol et hurla, pleura de tout son corps. A tel point que tout le village fut alarmé. Taiyo ne dit rien et laissa sa fille sortir toute la tristesse qu'elle avait en elle. Lorsque Hanoï ne dit plus un mot, lorsqu'elle fut vidée de tout sentiment, sa mère l'aida à se relever et la mis coucher. Elle veilla sur elle toute la nuit.

L'attaque des mercenaires avait fait du ravage dans tout le village. On ordonna aux personnes en incapacité de combattre de rester chez elles tant que le village n'était pas sûr. Les écoles furent fermées. Hanoï avait eu l'autorisation de rester chez elle car l'accouchement de sa mère était imminent. De toute manière Hanoï n'était pas en mesure de combattre. De tout son séjour à la maison, elle ne sorti pas un son de sa bouche et resta assise durant des heures le regard vide. Sa mère tenta de la ramener à la raison, mais rien n'y fait, Hanoï était un fantôme.

Le jour J arriva. C'est la grand mère maternelle d'Hanoï qui les emmena à l'hôpital. Hanoï resta dans le couloir jusqu'à ce que la sage femme l'appelle. En entrant dans la chambre, sa mère tenait son bébé dans les bras. Elle regarda Hanoï et lui demanda: "tu veux choisir le nom de ton petit frère ?". Hanoï ne répondit pas tout de suite. Au bout de quelques minutes, elle dit enfin quelque chose après une semaine de silence: "Il s'appellera Chotaisei, qui veux dire papillon résistant, car il va devoir rapidement voler de ses propres ailes et devoir résister au danger du monde."

Cette phrase glaça le sang de tout le monde. Le ton qu'Hanoï avait pris était terrifiant. Ce n'était plus la petite Hanoï joyeuse qui parlait. C'était une Hanoï rempli de haine et de vengeance. Elle était méconnaissable.

Lorsque l'état d'urgence fut terminé, Hanoï demanda à son jônin un entraînement plus poussé. Au début il refusa, car il savait que c'était la tristesse et la colère qui parlait. Mais à force de demander et vu le changement brutal d'Hanoï, il finit par céder. Comme il s'y attendait, Hanoï échoua plusieurs fois car elle laissais la colère parler à sa place. Mais l'esprit combatif d'Hanoï lui permit de mieux canaliser ses émotions.

Aujourd'hui Hanoï s'entraîne durement pour arriver au plus vite au rang ninja le plus élevé. Elle utilise le Tessenjutsu a deux éventails, armes hérités de ses parents.
© gotheim pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 132
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Re: [Terminée] Hanoï - Une petite fleur qui en a déjà vu trop Jeu 1 Sep - 14:25

Pas de soucis tout est bon ^^

Faudrait que tu regardes les chronologies du forum et que tu me dises en quelle année a eu lieu cette attaque de mercenaire qui a mis tous le village en alerte ^^ par mp ;3

Validée <3

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

[Terminée] Hanoï - Une petite fleur qui en a déjà vu trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Galiopée ☆ Petite fleur abandonnée [VALIDEE - JUMENT]
» L'atelier d'une petite fleur (presque) fanée qui défend les canards et les moustiques ♫
» [PNJ] Pour la petite fleur....
» Hécate - dis moi pourquoi tu pleures, petite fleur.
» [PRIORITAIRE] Petite Fleur [Ombre] - Femelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Accueil :: Présentations :: Présentations Validées :: Suna-