forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une mission d'escorte [Pv Hanoï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 136
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Re: Une mission d'escorte [Pv Hanoï] Jeu 4 Mai - 21:39



   Mission d'Escorte
   MJ as Namikaze Shuuji

   En pleine attaque, Shuuji amena les deux genins au coeur de la bataille et dirigeait habilement les passes d'armes. De nombreuses fois l'ennemi a tenté de lancer une attaque sur l'un des deux enfants et celles-ci étaient toujours redirigés grâce à la sphère bleue qui était maintenue constamment par le blondinet, lui permettant de téléporter tout ce qu'il désirait à l'intérieur de cette zone. Malheureusement les hommes étaient nombreux, beaucoup de ninjas mais aussi des mercenaires expérimentés ce qui rendaient la tâche quelque peu difficile pour Shuuji mais c'était le meilleur plan qui lui venait en tête car si jamais l'un d'eux se rendaient à la caravane, il se pourrait qu'un des voyageurs soient blessés. Ainsi au fur et à mesure, les deux genin accompagné de l'éclair bleu de Konoha diminuaient l'effectif adverse qui était désemparé car dés lors qu'ils tentaient d'esquiver ils étaient téléportés face à une attaque et se la prenait de plein de fouet. Pour les deux jeunes ninjas c'était comme jouer en mode facile, toutes leurs attaques touchaient car Shuuji faisaient apparaître les ennemis pile au centre de l'attaque mais aussi ils faisaient disparaître ceux qui étaient sur le point de les attaquer.
Néanmoins un fait inquiétaient l'éclair bleu, le chef de la troupe n'était pas là. Était-il à la caravane ? Il utilisa alors ses capacités sensorielles pour savoir ce qui se passait autour de la caravane et ressenti une énergie étrange autour du Dragon de Suna mais aussi un autre chakra assez puissant. Shuuji se concentra alors rapidement sur les ennemis autour de lui et tenta d'en finir au plus vite pour rejoindre Hayashi car il ne pouvait s'empêcher de sentir quelque chose clocher.



   
« Reste en dehors de ça, ninja de Suna. Personne ne sera blessé tant que je récupère ce que je suis venu cherché mais si jamais tu décides de t'opposer à moi alors je ne garantis rien. »


   L'homme avait l'arsenal d'un ninja et son chakra démontrait une force qui lui permettait de tenir tête au Dragon. La particularité de l'homme c'est qu'il n'avait aucun symbole sur son bandeau frontal ce qui empêchait de savoir où est ce qu'il a appris à maîtriser le chakra et pleins d'autres informations. Un grand shuriken dans son dos et le visage à moitié couvert, il était compliqué de savoir quoi que ce soit sur ses origines. Mais il prit les devants rapidement en joignant ses mains pour former le signe du serpent généralement pour les techniques Doton. Il créa alors de nombreux clones qui surgirent de la terre mais leur apparence portait à croire qu'il ne s'agissait pas de la simple terre, ils étaient complètement noirs comme du charbon.

   
« Tanton - Tanso Bunshin no Jutsu. Seras-tu capable de détruire tous mes clones en une seule fois ? Si tu ne peux pas alors rends toi sinon des innocents vont mourir. »


   Il s'agit de la technique du clonage carbonique. Des clones fait de charbon et en incroyable quantité car ils longeaient toute la file de caravane de chaque côté. Extrêmement inflammable, ils n'avaient même pas l'apparence humaine et conservaient leur couleur complètement noire avec de nombreux parchemins explosifs parsemant leur corps. En somme pour éviter le combat il venait de prendre tous les passagers en otage.

 
« J'aimerai annoncer à mes hommes de leur retirer. Pour cela je dois juste m'emparer d'un vieux katana que transporte ce marchand sans même comprendre ce qu'il possède réellement. Choisis shinobi, désires-tu me battre ou désires-tu te retirer ? »


  Très rapidement le chef mercenaire obligea le dragon à un choix. Le regard n'était ni menaçant ni léger, il était bien conscient de ses actes mais ses yeux étaient ceux d'un homme bon. Serait-il prêt à lever la main sur des innocents mais un homme expérimenté pourrait percevoir dans son regard qu'il en serait tout à fait capable.

  De leur côté, Shuuji et les deux genin Takemaru et Hanoï faisaient face à une nouvelle menace. En effet alors qu'ils ne restaient qu'une poignée d'un homme, un sombre personnage apparu en haut d'un arbre. Il était couvert de bandages noirs et portait une armure grise ressemblant à celle d'un samurai, ressemblant à une ombre dont on ne pouvait percevoir que son sourire et ses yeux luisants. Son chakra était sombre et suffisamment puissant pour être ressenti par les genin.



 
« Je me doutais que ces mercenaires ne serviraient pas à grand chose. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait le Dragon de Suna et l'Éclair Bleu de Konoha, pas étonnant qu'ils crèvent si rapidement. Leur chef devrait suffire pour récupérer ce que nous sommes venu chercher mais en attendant vous allez m'amuser ! »


  Un sourire sadique s'étala sur son visage tandis que la forêt s'assombrissait, la lumière s'affaiblissait tandis que les ombres prenaient de l'ampleur. Ces dernières commençaient à couvrir le sol et arriver par derrière les mercenaires restants qui semblaient sûr comme s'ils avaient un puissant alliés mais leur visage confiant furent vite tordus de douleur tandis qu'ils s'enfonçaient dans les ombres avant de disparaître totalement.

 
« Il a tué ses propres hommes ! »


  Takemaru était choqué tandis que l'ombre grandissait progressivement. Il lança ses deux faux sur l'homme couverts de bandages noirs mais lorsque les armes l'atteignirent il disparu tel une ombre puis les faux retournèrent à Takemaru. Les ombres au sol continuaient de s'étendre tandis que Shuuji faisait reculer Takemaru et Hanoï en plaçant une main devant eux.

 
« On doit retourner aux caravanes. Partez devant je vais vous couvrir, vous devez aller rejoindre Hayashi-san. »


  Shuuji était énervé mais il tentait de garder son sang froid et d'agir au mieux. La manipulation des ombres était étrange, différente des Nara, il supposait un kekkei genkai et le chakra ténébreux qu'il portait en lui était aussi un mauvais signe. Heureusement l'ombre dévorante progressait suffisamment lentement pour permettre aux ninjas de s'enfuir mais des shurikens complètements noirs surgissaient de par et d'autres pour les gêner dans leur course, suivis de rires sadique qui semblaient venir de toute part de la forêt. L'éclair jaune lançait des shurikens pour contrer les attaques mais ils étaient extrêmement nombreux donc Takemaru et Hanoï n'ayant aussi pas d'autres choix que de se protéger à l'aide d'un kunai des quelques shurikens d'ombres qui passaient au travers de la défense de Shuuji.

   (c) Never-Utopia
   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Suna no Shinobi

avatar
Hanoï Hogo
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 36
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 23
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
2/25  (2/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une mission d'escorte [Pv Hanoï] Sam 13 Mai - 9:39

Le combat menait de bon train. J’avais plus de facilité à attaquer à distance et même lorsque le combat au corps à corps survenait, j’avais le temps de dégainer mes poings et de faire reculer l’adversaire. Tout cela grâce à Shuuji. Le fait de nous protéger des attaques grâce à son pouvoir de téléportation nous laissait le temps à Takemaru et moi de riposter.

« Il a peut être un sourire idiot, mais il faut avouer qu’il est fort au combat. »

Mais le combat s’éternisait. Lorsque l’on éliminait un adversaire, deux autres apparaissaient. J’avais mal, j’étais couverte de bleus et d’égratignures. Du sang perlait de petites entailles su ma peau. De plus, je me gardais d’utiliser le Fûton car mon chakra était quasiment à sec. J’en conservais une petite quantité en cas d’extrême urgence.

Soudain, tous s’arrêtèrent et leurs regards se dirigèrent vers une seule et unique direction. En les imitant, nous aperçûmes une ombre de forme humanoïde habillée d’une armure de samouraï. Les rayons du soleil n’étant pas dans la bonne direction pour lui faire de l’ombre, nous déduisîmes que la couleur noire de sa peau était dût à ses bandages noirs recouvrant la totalité de son corps. Néanmoins, nous pouvions apercevoir son regard malicieux luisant ainsi qu’un sourire sadique sur son visage. Son chakra dégageait une puissance telle que je pouvais la ressentir au plus profond de moi. Je n’avais jamais rencontré un être de la sorte. Cette chose nous lança :

« Je me doutais que ces mercenaires ne serviraient pas à grand chose. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait le Dragon de Suna et l'Éclair Bleu de Konoha, pas étonnant qu'ils crèvent si rapidement. Leur chef devrait suffire pour récupérer ce que nous sommes venu chercher mais en attendant vous allez m'amuser ! »

A ces mots, une marre d’ombre envahit la forêt, engloutissant le peu de lumière qu’on avait. On n’y voyait maintenant plus grand-chose, mais assez pour voir le spectacle horrifiant se dérouler sous nos pieds. La marée d’ombres engloutissait un à un les mercenaires. Takemaru en fut choqué :

« Il a tué ses propres hommes ! »

Je ne répondis pas, trop horrifié par ce que je voyais.

Au fur et à mesure que l’ombre s’approchait, Shuuji nous fîmes reculer. Sentant le danger grandissant, nous obéîmes docilement. Soudain, Shuuji se tourna vers nous :

« On doit retourner aux caravanes. Partez devant je vais vous couvrir, vous devez aller rejoindre Hayashi-san. »

Le danger devenait trop grand. Je ne voulais pas laisser Shuuji seul, je sentais que ce n’était pas possible de combattre seul un tel monstre. Mais Takemaru ne me laissais guère le choix de contredire Shuuji. Fidèle à son sensei, il m’attrapa la main et m’entraîna dans la forêt.

Nous courions aussi vite que possible. J’entendis des shurikens siffler de toute part, tout empêchant de courir en hauteur. D’autres shurikens virent s’entrechoquer aux autres, les empêchants ainsi de nous atteindre. En me retournant, je vis que c’était Shuuji, qui nous protégeait encore.

« Cet homme est formidable. Je regrette tout ce que j’ai dit. »

Mais pas le temps pour les compliments, il fallait retrouver Hayashi à la caravane. Takemaru nous protégeait à l’avant grâce à un kunai. Hors de la portée de Shuuji, je défendais l’arrière avec l’un de mes éventails. Mais les shurikens était trop nombreux, l’un d’eux réussi à m’entailler la cheville me faisant m’écrouler au sol. Takemaru m’aida à me relever et nous reprîmes notre course. Je souffrais atrocement, mais il fallait continuer alors je gardais ma douleur pour moi.

Enfin, nous arrivions à la caravane, échappant ainsi à l’ombre et à ses shurikens noirs. Sur place, nous vîmes Hayashi en face à face avec un ninja portant un masque de fer et un énorme shuriken. Celui-ci était humain, mais dégageait un chakra tout de même puissant. Pas aussi puissant que l’ombre mais trop grand pour que Takemaru et moi puissions intervenir. Son attitude ainsi que son bandeau sans symbole m’indiquait qu’il n’était pas de notre côté. Et effectivement, lorsqu’il s’adressa à Hayashi en faisant sortir deux ombres noires de terre, cela confirma mes doutes.

Après un rapide constat de la situation, je fis mine à Takemaru de me suivre discrètement pour nous faufiler sous l’un des wagons de la caravane. A l’abri des regards,  je pu expliquer mon plan à Takemaru en lui chuchotant :

« - Nos ennemis sont trop puissant pour nous deux. Hayashi et Shuuji s’en charge. Nous, il faut que l’on s’occupe des familles et du trésor convoité. Si Hayashi ne fais pas l’idiot, nos ennemis repartirons avec une caravane vide. Bon bien sur ils vont vouloir nous poursuivre en se rendant compte qu’on les aura dupés, mais je compte sur Shuuji pour nous téléporter au loin. Tu me suis ? »

S’étant mis d’accord, nous rampâmes jusqu’au wagon où était gardé les familles de commerçant. J’utilisais mon Fûton pour enlever les clous et ainsi enlever quelques planches. En nous voyant, les familles commencèrent à nous transmettre leur joie et leur soulagement. Mais avant qu’ils ne fassent trop de bruit, nous leur ordonnâmes de se taire et de nous suivre discrètement. Nous passions les personnes une à une par le trou, devant l’élargir pour les plus fortes personnes. Takemaru les cacha ensuite dans un coin sûr de la forêt. Les familles étaient sauves.

Lorsqu’il revint, je rebouchai le trou du wagon et nous rampâmes vers un autre où étaient entreposées les marchandises. Nous entrâmes dans celui-ci de la même manière que précédemment. Takemaru commença sa fouille minutieuse tandis que je faisais le guet. Nous ne savions pas ce qu’il fallait trouver, alors nous nous concentrons sur tout objet inédit. La valeur d’un objet n’est pas que or et joyaux.

Le temps défilait, nous passions d'un wagon à l'autre. Je priais pour que Shuuji s'en sorte.
Revenir en haut Aller en bas

Une mission d'escorte [Pv Hanoï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Mission d'escorte disponible!
» Mission d'escorte à l'abri des regards
» Mission d'escorte. [Pv: Selena et Alexandre Tiresias]
» Mission d'escorte de Belgarath vers Kiri
» [mission de rang C] Escorte d'un haut dignitaire de Tsuchi no Kuni [Pv Yamanaka Iji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Grandes Nations :: Pays du Vent :: Déserts-