forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rapport de force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shinobi

avatar
Sabaku no Gaara
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 9
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 24
Fiche RPG

MessageSujet: Rapport de force Mer 30 Nov - 17:25

Gaara a écrit:
Rapport de force
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La force du monstre sera mienne»


C'était une journée comme une autre, ce ressemblant toutes, comme si je les revivais au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Le soleil était cuisant sur le village avec une chaleur presque suffocante, seul un air frais perceptible par moment et venu de nul part permettait de respirer. Les habitants de Suna vaquaient à leurs occupations. Les marchants tentaient de vendre leurs produits tandis que les restaurants essayaient de donner envie aux passants. Les shinobi formaient des groupes, sûrement par équipe et je pouvais entendre des bribes de phrases parlant de mission ou de ce qu'ils avaient prévu pour la soirée. Quant à moi, je déambulais sans but réel sous le regard effrayé des villageois.

- C'est lui ? Effectivement, tu as raison ça se voit. Un monstre... Que fait-il parmi nous, il devrait être enchaîné et enfermer.


Ce genre de phrase était mon quotidien si bien qu'elles ne m'atteignaient plus. Qu'en avais-je à faire de leur avis ? Tous ces gens ne savaient que parler et critiquer. Si je le voulais, je pourrais les faire taire définitivement en un claquement de doigt. Malheureusement, si je venais à en arriver à ce point, mon enfermement serait mis en exécution dans l'heure qui suit et ça en serait terminé des missions. Terminé la possibilité de rencontrer un Homme qui pourrait me faire combattre sérieusement, c'était inenvisageable.
Allant de rue en ruelle et de lieu en lieu, j'arpentais le village en quête d'une occupation. Moi-même, je ne savais même pas ce que je cherchais concrètement. C'est en entrant dans une énième ruelle qu'une voix m'interpella.

* Hè gamin ! Quand est-ce que tu comptes bouger un peu ? *

Une voix criarde que je n'avais jamais entendue, si proche que cette personne devait se trouver juste derrière moi. Quelqu'un m'adressait la parole, certes, de manière un peu agressive, mais elle me parlait. Qui serait assez fou pour venir discuter avec le monstre que je suis ? Je me retournai, mais il n'y avait pas l'ombre d'un être vivant. Je n'étais pourtant pas fou, du moins de ce que j'en savais. J'avais bien entendu cette voix, mais d'où venait-elle ? Si c'était une farce d'un membre du village, il s'attaquait à la mauvaise personne. Je ne m'attardais pas sur cette ridicule plaisanterie, il n'y avait aucune importance d'un acte aussi futile.

* Ho ! Je te parle le mioche ! *

D'un grand geste de la main, mon sable sorti de sa jarre pour fendre l'air dans mon dos, mais aucun son de douleur ou de choc ne se fit entendre, même en me retournant rapidement, toujours rien. Je devais avoir attrapé une insolation à rester exposé sous ce soleil de plomb. Ma jarre se rempli de nouveau de son contenu, toujours prêt à l'emploi quoiqu'il arrive.

- Peu importe qui tu es, sort de ta cachette... Reste caché dans l'ombre et lorsque je te trouverais, tu connaîtras la douleur. Première et dernière fois que je te laisse le choix.

Je scrutais la moindre parcelle de l'espace face à moi, les portes, les fenêtres, les murs, et même le sol. Un utilisateur Doton pourrait s'y cacher. C'est une technique courante. Au bout d'une trentaine de secondes, toujours aucun mouvement ne s'était fait voir. N'y avait-il donc personne ? Mon insomnie, le soleil, la chaleur ne faisaient pas un bon mélange pour en arriver à entendre des voix.

* Bon gamin, t'as toujours pas compris ? Ce n'est pas derrière toi, ni même autour de toi, c'est en toi. Tu comprends maintenant ou non ? Ichibi, comme vous aimez m'appeler. *

Ichibi ? Le bijuu à une queue enfermé en moi ? Mais comment pouvait-il me parler ? Il n'avait jamais donné signe de vie en dehors des rares moments de liberté vengeresse après son scellement. En plus, aucun ancien jinchuriki n'avaient énoncés que le bijuu pouvait communiquer avec l'hôte. Cela soulevait de nombreuses questions, mais je fus interrompu.

*Tu dois te demander pourquoi je t'adresse la parole n'est-ce pas ? Uniquement pour t'avertir et m'amuser un peu, j'en ai marre d'être enfermé, il faut bien que je m'amuse comme je peux. Aussi, il faut que tu sache que je vais rajouter un peu de piment. Une seule faille de ta part et crois moi que je vais tout faire pour me libérer. Somnole, ou endors toi de fatigue ne serait-ce qu'une seule fois et ça en sera terminé. Plus de douze ans que je vis ainsi et je n'en peux plus. Tu le sais gamin, dors et je pourrais m'amuser un peu et surtout me venger de vous. Je vais tout faire pour ma liberté. Et si tu demandes pourquoi je te le dis, c'est surtout pour te torturer encore plus que ce qu'il n'ait déjà. *

L'explication était désormais claire, la raison de ce signe de vie encore plus. Heureusement pour moi, j'étais habitué à ne pas dormir, ni même somnoler. Je ne pouvais pas le laisser sortir, car si c'était le cas, je n'en reviendrais pas vivant. S'il se libérait totalement, mon corps et mon esprit seraient détruits pour le laisser prendre le dessus. Au mieux, c'est moi qui me retrouverais enfermé en lui. Nous échangerions peut-être nos places, mais ce n'est qu'une simple hypothèse non-vérifiable.

*Ichibi ? Très bien... Merci de m'en avertir, mais crois moi que tu ne sortiras pas. Il en est hors de question. Tu es en moi et tu le resteras même si cela me déplaît. Maintenant à mon tour de t'avertir. Tu veux t'amuser, très bien... Je vais rajouter du piment. Je n'avais que faire de ta puissance, mais la donne à changer de ton côté alors ce sera pareil du mien. Désormais, je vais tout faire pour récupérer ta puissance et l'utiliser, avec ton accord ou non. Te voilà prévenue tout comme je le suis. Je te souhaite donc un bon amusement, Ichibi *

Un rapport de force s'était maintenant mis en place entre lui et moi, c'était le seul être qui n'avait pas peur de moi et me considérait comme quelqu'un d'inférieur. Le combat que je cherchais, trouvé une personne beaucoup plus forte que moi, me battre contre lui, avoir un vrai combat pour me sentir vivant était plus proche que jamais et sous mon nez depuis de nombreuses années. Quoi de mieux qu'un bijuu pour avoir ce combat. J'esquissais un rictus presque imperceptible, le premier depuis un bon nombre d'années. J'avais maintenant un but où je pourrais m'exercer tous les jours.

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport de force PNJ/PJ
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Villages Ninjas :: Suna :: Autres Lieux-