forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hideki Thaöru | Le Renard des Montagnes - Jinchuuriki de Yonbi |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Iwa no Shinobi

avatar
Hideki Thaöru
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 8
Date d'inscription : 08/04/2017
Age : 24
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Hideki Thaöru | Le Renard des Montagnes - Jinchuuriki de Yonbi | Sam 8 Avr - 11:00

Informations

Nom: Thaöru
Prénom: Hideki
Surnom: Le Renard des Montagnes
Âge: 29 ans
Sexe: Masculin

Village: Iwa
Rang: Jônin Spécial
Niveau: 120
Clan: Aucun

Compétences

Talent naturel: Grande intelligence, mais faible endurance.
Affinité élémentaire: Suiton & Katon.
Kekkei Genkai: Futton (Art de la Vapeur) mais n'en maîtrise encore aucune technique.
Pouvoir spécial: Jinchuuriki de Yonbi, qui, en plus de son Chakra ou de sa Puissance, lui offre la possibilité du Doton et du Yôton.

Description

Le personnage sur votre avatar: Hagi de Blood+.

Traits physiques majeurs:

  • Couleur de cheveux : Blanc, depuis la naissance. Il considère qu'ils sont d'une pâleur extraordinaire et préférera donc dire qu'ils sont blonds « très clairs ». Il est particulièrement fier de la longue chevelure qu'il arbore quotidiennement, dont il n'a pas à prendre grand soin.
  • Couleur des yeux : Jaune. Pour une raison qu'il ignore, ses pupilles ont une teinte bien étrange et aussi peu naturelle que sa chevelure. Il imagine que sa qualité Jinchuuriki a modifié la croissance de certains gênes.
  • Visage : Droit, élancé et fin, son visage est celui d'un homme mûr et fier. Son visage est encore beau et attirant, malgré l'approche de la trentaine.

  • Taille : 1m88. Il impose et le sait. Il joue fièrement de sa grande taille pour se faire respecter. Il n'hésite d'ailleurs jamais à se mettre debout pour surmonter le monde de sa hauteur.
  • Poids : 71kg. Il a beau manger autant qu'il le souhaite, il élimine très rapidement la matière grasse. Son appétit est d'autant plus important que Yonbi est extrêmement demandeur. L'expression qu'il mange pour deux n'a jamais été aussi vraie qu'avec Hideki.


  • Accoutrement : Il porte régulièrement des chemises aux manches retroussées. Souvent mal attachée, parfois un bouton manquant même, il préfère garder un look sérieux tout en étant décontracté. Il porte quelques pantalons larges, pour le garder libre de ses mouvements. Il ne porte jamais de chaussettes et déteste mettre des chaussures. Pour le plaisir des conventions, il en porte néanmoins mais lorsqu'il est seul en mission, il les enlève. Lorsqu'il est en réunion, autour d'une table, il n'hésite pas à les enlever. Il pense que ce besoin récurrent d'avoir les pieds au contact du sol lui vient particulièrement du Bijuu.

  • Corps/Signes Distinctifs : Hideki est, outre sa chevelure et son regard, un homme au physique banal. Il ne porte aucun grand tatouage, ni de cicatrices réellement vilaines. Elles ne sont que les quelques traces d'une enfance pleine de vie et de missions parfois périlleuses.


Le caractère de votre personnage en quelques phrases:


  • Qualités : Serein, Analytique, Stratège, Rationnel, Loyal
  • Défauts : Calculateur, Manipulateur, Rusé, Pragmatique, Secret, Patriotique
  • Relation avec Yonbi : Les deux s'entendent très bien. Ils vivent ensemble depuis très longtemps et ont appris à partager l'enveloppe charnelle d'Hideki. Néanmoins, le Jinchuuriki se refuse d'utiliser son partenaire lors des combats, de peur de perdre entièrement le contrôle. Pour autant, c'est bien sa crainte qui conduit à cette perte de contrôle. Mais Yonbi est très patient avec son jeune partenaire.


Histoire

Premier Chapitre : Jinchuuriki de Yonbi

D'aussi loin qu'il puisse se souvenir, le Bijuu a toujours été là, quelque part. Peut-être est-il même né en même temps que lui, il ne saurait le dire. Mais, depuis ses quatre ans, Yonbi a toujours été là. Durant les premières années de cohabitation, cela fut difficile. Enfant, il ne comprenait pas que la créature était unique et qu'elle l'habitait seulement lui. Encore rêveur, ce fut la première leçon. Ainsi, à l'âge de six ans, Hideki comprit qu'il était bien plus unique encore qu'il ne le croyait. Seul enfant d'un couple qui l'avait désiré de tout son amour, il découvrit que Yonbi était bel et bien le seul de son genre et chaque être humain n'était pas habité d'un Bijuu. Trop vite. Trop tôt. L'enfant avait grandi, au malheur de parents qui eurent à s'expliquer alors qu'il n'avait encore que huit ans. Et bien qu'encore qu'un enfant, sans comprendre encore toutes les implications, tous les dangers, tous les défis, Hideki en avait fini des premiers rêves d'une enfance trop courte.

Hideki se souvient encore de sa découverte du monde. Il se rappelle encore de l'enfance amusée qu'il eut. Il se souvient de ses premiers amis, les premiers camarades. C'étaient ses voisins, quelques connaissances de la rue où ses parents habitaient. Puis il eut leur première excursion commune, où chaque parent emmenait son enfant hors des murs, à la découverte de la Nation. Et chaque parent, heureux de lâcher son garnement au milieu des bois. Hideki se souvient de son meilleur ami, à ce moment-là, qui lui proposait le défi stupide de monter dans l'arbre le plus imposant. Il se souvient avoir monté, habité d'une énergie nouvelle. Puis de la chute, brutale, qui l'avait assomé. Il s'était réveillé dans son lit, sonné.

Il se souvient encore du regard perplexe des parents, inquiets de découvrir un enfant qui, alors qu'il était dans les bois, se balladait pieds nus. Ses parents ne l'avaient pas grondé, mais lui avaient alors expliqué qu'il ne pouvait plus agir comme bon lui semblait.

Mais tous ces souvenirs s'achevèrent le jour où, en son for intérieur, devant Yonbi, il demanda : « Qui es-tu ? ».

Deuxième Chapitre : Première Mission, « Être un Genin ! »

C'est à l'âge de 11 ans que l'enfant intégra l'Académie. Aussitôt, sa blanche chevelure et son regard jaunâtre attirèrent l'attention. Il devint, pour les garçons, une cible facile pour les moqueries, tandis qu'il devint, pour les filles, un véritable ami. A la fois détesté et aimé, l'apprentissage au sein de l'Académie se passa guère sans encombre, jusqu'aux moments où ils furent mis tous sur un terrain de sport. A ce moment-là, alors qu'il courait comme les autres, il s'effondrait subitement. Au milieu des cris et de l'inquiétude généralisée, il fut rapidement transporter à l'infirmerie puis à l'Hopital. Alertés, inquiets, ses parents rentrèrent aussitôt de leur mission. La décision tomba aussi brutalement que sa chute l'avait été. L'enfant était né avec une malformation cardiaque, l'empêchant des efforts intenses ou brutaux. Le pronostic, accablant, lui était largement défavorable. S'il voulait vivre longuement, il devrait se contenter d'un travail administratif, coincé derrière un bureau.

Pourtant, malgré les avis et les conseils, l'enfant refusa cette fatalité. Il ne comptait pas vivre dans le déshonneur d'une mauvaise formation. Reprenant le chemin de l'Académie, après une absence d'une longue semaine, il apprit à vivre de son défaut. Il n'était ni le plus agile, ni le plus fort, ou encore moins le plus endurant, mais Hideki avait Yonbi et, ensemble, le duo apprit à le rendre plus doué. Aussi, lors des phases théoriques, l'adolescent devenait un véritable as, et, durant les périodes d'entraînement physique, et surtout les démonstrations en combat, il fit en sorte d'achever rapidement chaque duel. Au lieu de faire traîner, de tourner autour, il s'occupa de son adversaire promptement, sans attendre. Puis il devint finalement un véritable Genin, intégrant une équipe. Comme à Konoha, où les équipes se formaient de trois enfants, Iwa prit la même décision, à l'exception de son groupe, notamment en raison de sa faiblesse physique et sa nature de Jinchuuriki, qui devint ainsi une équipe de quatre enfants, deux de chaque sexe, ainsi que deux Sensei, chacun d'un sexe.

Leur première virée eut lieu dans les montagnes, en un lieu reculé du village. Les deux professeurs, déjà en haut du plateau depuis un bref moment, accueillirent les quatre jeunes adolescents, déjà à bout de souffle. Et leur première épreuve fut lancée. Il y avait seulement trois clochettes, pour autant de repas disponible. L'un d'eux ne mangerait pas. Et chaque genin de disparaître de son côté.Et les deux professeurs de s'en aller de leur côté respectif, attirant à eux l'un ou l'autre enfant. Mais, après une journée complète d'assauts incessants, seulement trois élèves s'étaient révélés, tandis qu'Hideki, sournois, était resté secrètement établi, observant silencieusement les événements. Et, alors que le soleil se couchait, l'enfant, énorgeuilli par les échecs de ses camarades, se lança à l'assaut. Un premier Jutsu. Une feinte. Un deuxième. Une main tendue vers son objectif et .. Son Kage Bunshin qui, à la surprise générale, prit enfin l'objet de ses convoitise au second professeur. Souffle court, en raison de son enchaînement, sourire aux lèvres, il entendit non pas les félicitations de ses camarades, mais la décision unanime des deux Sensei. Non, ils n'avaient pas réussi. Non, ils n'avaient pas compris. Ils avaient lamentablement échoué, tous autant qu'ils étaient. Et la journée de s'achever sur les mots difficiles à digérer.

Troisième Chapitre : La Troisième Grande Guerre Shinobi

La mort régnait. En lui comme en ces lieux. Tout n'était que destruction. Là-bas, au sein des ruines d'un bâtiment qui avait explosé quelques jours plus tôt, gisaient encore les corps inertes de ses parents. Alors qu'il allait leur porter secours, blessés qu'ils étaient, il avait observé la maison s'embrasser avant d'être repoussé brutalement en arrière. Il se souvint des bras de Kaori qui l'avaient alors enlacé. Elle l'avait serré fort dans ses bras. Tandis qu'il pleurait les larmes de son corps. Il avait voulu hurler toute sa colère mais il n'avait su que pleurer sa tristesse. Durant une nuit complète, alors que les utilisateurs de Suiton tentaient d'éteindre le feu, il resta planté là, attendant. Mais, sous les décombres qui continuaient de s'effondrer, son espoir disparaissait. Mais la Guerre contre Konoha n'était pas encore finie.

Les quatre Chuunin avaient bien grandi. Hideki s'était énormément rapproché de Kaori, au grand déplaisir d'Eichiro, grand amateur de femmes. Hanata, elle, était la plus féroce des quatre. Fière combattante, elle était la première à lancer les défis les plus saugrenus. Elle ne connaissait pas la peur et se mesurait aux hommes qui la diminuait en raison de son sexe. Les quatre amis, qui participaient régulièrement aux mêmes missions, reprirent les combats, affrontant de nombreux Konohajins. Pourtant, le tragique événement du Pont de Kannabi marqua à jamais les esprits, achevant les ambitions des Iwajins. Alors qu'il ralentissait le pas, anxieux à l'idée d'une embuscade, Hideki vit ses trois amis être emporté par Minato Namikaze et le sabotage du Pont. Il entendit Eichiro hurler, Kaori qui l'appelait et vit le corps d'Hanata en plusieurs morceaux. D'eux, il ne resterait bientôt plus que les souvenirs. D'eux, il garderait une haine vivace contre Konoha. D'eux, il ne pourrait que se souvenir.


Quatrième Chapitre : Jônin Spécial, « La Nouvelle Tsuchikage ! »

Douze années passèrent depuis les événements du Pont de Kannabi. Douze années que ses parents étaient morts. Douze années que Kaori, Eichiro et Hanata n'étaient plus non plus. Douze années qu'il n'avait plus pleuré une seule larme. Douze années où sa haine avait continué de croître. Douze années où celui qui n'était qu'un Chuunin devint un bourreau de travail, enchaînant les missions, apprenant auprès de Yonbi. Douze années, déjà, que l'adolescent était mort. Douze années de paix. Mais aujourd'hui, Onôki trépassait. Le vieillard, sur son lit de mort, avait désigné son successeur. Ou plutôt "sa", car il avait désigné une femme. La première qui dirigerait Iwa. Pourtant, cette femme n'était pas du village. Uchiha, elle avait déserté son propre village, s'était réfugiée à Iwa et, sans se cacher, avait gagné la confiance du vieillard. Et la surprenante décision était tombée en fin d'après-midi. Voilà que l'Uchiha déserteur avait atteint le titre de Tsuchikage, à la surprise de certains, à la haine d'autres, mais à l'étonnement général. Comment une étrangère pouvait-elle atteindre aussi ouvertement ce poste ? N'était-ce pas une fourberie de Konoha qui, douze ans après la fin de la Guerre, se moquait encore au nez et à la barbe d'Iwa ?N'était-ce pas l'ultime affront d'un assujetissement d'Iwa face à la puissante Konoha ?
Revenir en haut Aller en bas
Konoha no Shinobi

avatar
Uchiha Sasuke
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 145
Date d'inscription : 07/10/2015
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
20/25  (20/25)
Exp:
0/5000  (0/5000)

MessageSujet: Re: Hideki Thaöru | Le Renard des Montagnes - Jinchuuriki de Yonbi | Sam 8 Avr - 19:58

Salut et bienvenue Smile

Un iwajin ! cool ! ^^ J'espère que ça motivera les gens à rejoindre le village Very Happy

Rien à redire, en plus tu as intégré les nouveautés du forum dans ton background ^^

Je valide ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Hideki Thaöru | Le Renard des Montagnes - Jinchuuriki de Yonbi |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» [flashback] Campagne contre les brigands des montagnes
» Hinata Hideki
» Les Montagnes Froides.....
» renard voleur de.... boules de pétanques !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Accueil :: Présentations :: Présentations Validées :: Iwa-