forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

• Mountain Fog | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Iwa no Shinobi

avatar
Ugetsu Hozuki
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 8
Date d'inscription : 17/04/2017
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: • Mountain Fog | Terminé Lun 17 Avr - 1:25

Informations

Nom: Nanjakuen (nom adoptif)
Prénom: Shaga
Surnom: Hakuba 白馬, le cheval blanc qui porte chance
Âge: 29 ans
Sexe: Masculin

Village: Iwa
Rang: Jônin spécial
Niveau: 120
Clan: -

Compétences

Talent naturel: Vitesse, Discrétion
Affinité élémentaire: Suiton, Katon, Doton
Kekkei Genkai: Futton (Gobi)
Pouvoir spécial: Bijuu (Gobi), Genjutsu

Description

Le personnage :

Traits physiques majeurs:
• Une chevelure mi-longue et blanche distingue le Jinchuuriki de Gobi des autres, entre autre. Car sa pilosité prend la couleur du pelage du cheval-dauphin, il possède également des sourcils de la même couleur. Ses yeux en revanche, bien qu'eux aussi particuliers ne résultent pas de son démon, mais plutôt de ses blessures de guerres. Aveugle depuis des années il n'ouvre que très rarement ses yeux et pour cause ; ce serait deux trous béants que l'on verrait, assez inhumains pour qu'on en soit effrayé. Sa taille est à la frontière entre l'adolescent et le jeune adulte, il manoeuvre son mètre soixante-neuf à merveille et garde une allure juvénile surtout avec son petit corps fin de soixante-trois kilos. Deux cornes poussent sur son front pour davantage refléter son lien avec le démon à cinq queues.

Signes distinctifs:
• Ce qui saute aux yeux en premier est sans nul doute le masque qu'il arbore à longueur de temps. D'ailleurs en parlant d'yeux, l'absence des siens le pousse également à toujours avoir un bandeau sur le visage cachant la partie haute. Comme n'importe quel Jinchuuriki, son corps est marqué d'un sceau qui confine la bête à l'intérieur, le sien prend la forme des kanjis "句碑" tatoués au niveau de sa nuque. Son habillement décontracté fait souvent contraste avec l'allure plus militaire des shinobis de la Roche, mais Shaga se plaît davantage dans des vêtements amples comme son kimono totalement blanc, qu'il recouvre d'un manteau bleu-gris et qu'il referme grâce à une ceinture de tissu noir-rouge. Une écharpe de la même couleur que cette dernière cercle son cou, lâche. Son arme de prédilection peu conventionnelle permet également de le reconnaître, en effet, l'on n'en voit que rarement des shinobis qui se battent grâce à une pipe métallique, à la tête dorée et au manche rouge, qui exsude en permanence une épaisse vapeur blanche.

Le caractère de votre personnage en quelques phrases:

Qualités:
Shaga est réputé pour sa loyauté envers son village, son éducation lui a appris à respecter ses supérieurs et ses devoirs en tant que soldat. Une volonté de Roche en découle, le poussant toujours à ne pas plier face à l'adversité et ne craque pas même lorsque la pression est grande. Son sang-froid légendaire est au même niveau que son manque de concentration, son attitude rêveuse le laissant souvent se perdre dans ce qu'il fait s'il ne fourni pas un minimum d'effort pour rester concentré. Il est pourtant un petit malin qui apprécie les farces et aime également en faire, notamment à ses plus proches relations.Il est assez sympathique en somme, mais seulement envers les autres habitants de son village. Son imagination débordante lui permet de mettre au point toutes sortes de combines rapidement, affichant un certain niveau de maîtrise lorsqu'il combine ses talents dans le feu de l'action. Au plus grand désarroi des curieux, Shaga est un fanât de masques, en possède lui-même quelques uns, et souhaite d'ailleurs continuer à en trouver de plus beaux.

Défauts:
Malgré son caractère dynamique, Shaga fait preuve d'un côté souillé par ses propres valeurs. En effet, à trop être gavé par Iwa, il en vient à critiquer ouvertement les autres villages ninjas. Il y a toujours pour lui une bonne raison de dénigrer les puissances, et a pour code d'honneur de ne jamais y aller de main morte sur un représentant d'une autre nation. Déjà parce qu'il témoigne lui-même de la puissance de sa patrie, mais aussi parce qu'il refuse que la Roche perde sa réputation de rempart inébranlable. Par conséquent, il n'est pas du côté de la nouvelle Tsuchikage, qu'il soupçonne de vouloir mener le village uniquement dans ses intérêts personnels. Aussi malicieux qu'un gosse, Shaga est également et indéniablement un très bon trompeur, capable de mentir et de berner avec un naturel déconcertant, certainement aidé par le masque. Il n'a aucun scrupule à manipuler pour parvenir à ses fins. Lorsqu'il est contrarié le Jinchuuriki démontre une rancoeur profonde qui se ressent à travers ses machinations de vengeance ou ses remarques poignantes chargées de ressentiment. Ses interactions avec les humains l'ont mené à déprécier leur compagnie, mais Shaga accepte volontiers celle des autres hôtes comme lui, qu'il considère comme de la famille d'un autre sang. De ce fait, il se montre parfois rude envers les humains si ce n'est carrément insupportable mais au contraire enjolivé lorsqu'il est avec un compagnon Jinchuuriki.  

Gobi :
• Le démon cheval à cinq queues est, contrairement aux mythes faisant passer les démons à queues pour de véritables monstres destructeurs, une entité qui prône davantage la sérénité que le carnage. De ce fait, il n'entretient pas de réels conflits avec son hôte bien qu'ils ne se soient pas encore accordés. Gobi, de son vrai nom Kokuõ, affectionne le calme et est un être plutôt solitaire qui ne rêve que d'une chose : retourner dans les forêts paisibles où il galopait librement autrefois, seul certes, mais en paix. Sa nature réservée justifie son manque de conversation, en effet, il est peu bavard à moins que ses mots ne soient d'une quelconque utilité. Malgré toute sa patience, le Cheval-Dauphin déteste être considéré comme un vulgaire objet et peut prouver sa liberté, qu'il valorise beaucoup, par une désobéissance parfois non-violente, parfois virulente. De ce fait, il n'aime pas que Shaga lui donne des ordres et jusqu'ici, il aura fallu le convaincre pour qu'il accepte d'aider. D'ailleurs, Kokuõ n'aime pas se mêler des conflits qui ne le concernent pas, et est l'un des seuls Bijuus qui refusent l'affrontement, au profit de la fuite ou de l'aide indirecte. Cette entité aux tendances pacifiques reste néanmoins dangereuse, déjà grâce à sa quantité colossale de chakra,  mais aussi grâce au Futton dont il est ratifié. En somme, Shaga & Kokuõ ne sont pas victimes des mêmes querelles que la plupart des autres Jinchuurikis ont avec leurs démons à queues, mais ils s'opposent néanmoins par leurs natures, respectivement combative et recluse, qui forment les principales raisons de leurs différends.
Histoire

• C'est au village caché de la Roche que naquit le garçon qui se chargerait de redorer le blason de la patrie. Shaga fut reconnu dès l'âge de cinq ans pour son chakra puissant inné, une des raisons qui le qualifiaient pour être fait hôte de Gobi, le démon cheval à cinq queues qu'Iwa possédait depuis maintenant plusieurs années. C'était le moment et le candidat parfait pour, à l'instar des villages de Konoha & Suna, façonner à travers un humain une arme de destruction massive capable de terroriser les éventuels ennemis de la nation. Un conseil fut organisé par la suite par les grands noms du village, décidant de retirer l'enfant à ses parents pour le placer dans une famille composée par leurs soins, afin qu'il soit formé à devenir le soldat parfait. Le secret devait être gardé, connaissant les risques qu'imposaient l'état émotionnel d'un hôte notamment pour qu'il ne puisse se retourner contre sa seule mission, celle de protéger et servir Iwa.
Durant la même année, Shaga, désormais fils des Nanjakuen, fut intégré à l'Académie pour débuter sa formation. Ce nouveau nom de famille lui semblait naturel, il grandissait auprès d'eux comme s'il était leur véritable petit-fils, et décidait de ne pas les décevoir en s'impliquant dans ses études. Mais bien vite, il fut découragé par le traitement différent qu'il recevait des autres. Les professeurs en attendaient plus de lui et le prouvaient par le régime bien plus rude qu'ils lui réservaient, tandis que ses camarades conscients de la bête qu'il abritait préféraient le mettre à l'écart pour rester hors de danger. Celui qui n'avait pas d'ami, voilà le doux sobriquet affublé au Jinchuuriki. Complètement traumatisé par ces pratiques, Shaga en vint à détester l'école. Cependant ses parents adoptifs avaient pour mission de le faire poursuivre sur cette voie et leur échec n'était pas une option viable. Ils le forcèrent alors à redoubler d'ardeur, lui expliquant de manière mitigée que son potentiel important faisait d'ores et déjà de lui un candidat de choix pour la place du Tsuchikage, Ônoki vieillissant lentement vers sa retraite. Rêveur, le garçon ne pouvait que prendre à coeur son éducation shinobi, dans laquelle il s'appliqua tellement qu'il sortait de l'Académie à onze ans parmi les meilleurs élèves. Son exploit l'obligeait à reconnaître ses qualités, Shaga se sentait mieux dans sa peau et ignorait la solitude qu'il comblait par l'entraînement. Malheureusement, son caractère encore malléable à son âge restait assez incertain, portant encore des doutes sur sa propre faculté à endosser un rôle aussi majeur que celui de Kage.

Intégré à une équipe comme le veut la tradition, son identité lui causait encore quelques soucis; ses équipiers étaient eux aussi partialux à son égard. En effet, pendant que l'une craignait Gobi dont elle avait entendu des histoires horribles, l'autre le respectait, voire le vénérait comme une créature de légende. Tous ces traitements distincts le poussèrent à quémander des explications auprès de sa famille adoptive. C'est à ce moment qu'il fut enfin informé de ce qu'il abritait en lui, sa vie prenait un tout autre sens quand il se mit à se considérer lui-même comme un monstre. Heureusement les Nanjakuen étaient également chargés par les dirigeants du village de gérer ces insécurités d'enfant. L'encourageant à devenir quelqu'un par lui-même et à détourner le regard des autres sur son démon intérieur,  Shaga tenta de rééquilibrer la balance en n'empruntant jamais les forces qui se cachaient dans son corps. Le Jônin qui menait l'équipe était lui aussi de mèche avec les supérieurs et sa tâche à lui était de garder sous surveillance l'hôte et son Bijuu, ainsi que de l'entraîner intensivement à contrôler ce dernier.

La situation pesante sur les épaules d'un jeune ado de treize ans qui avait, pendant deux longues années pourtant tenté de se concentrer sur son seul objectif, celui de se faire connaître pour son nom et non celui du diable, se fit cependant bien trop lourde et le mena à une regrettable tentative de suicide. C'était son identité qui l'obsédait, il n'arrivait plus à faire la distinction entre ce qu'il était réellement, ce qu'il devait être, et ce qu'il pensait être. Les enfants faits Jinchuurikis par les adultes sont nécessairement traînés à travers de nombreuses épreuves, et pour la première fois, celui qui se devait être un valeureux soldat déposait les armes. Son désir de vivre l'avait totalement quitté, et affolé le Bijuu ensommeillé qui sentait l'enveloppe charnelle qui le contenait s'évanouir petit à petit. Il avait pu assister au désespoir ressenti par le garçon lors de son geste désespéré, collant une lame froide sur son poignet avant de trancher sans même une hésitation. Ce n'était pas commun pour lui, le cheval se souvenait avoir été malmené par de véritables guerriers mais jamais d'avoir été confronté à plus lâche que lui. C'est cet acte terrible qui permit à Shaga d'entrer en contact initialement avec son plus grand tourment, une discussion importante se déroulait dans son esprit alors que son corps, inconscient, avait perdu connaissance dans son sang. Il ouvrait les yeux dans un endroit inconnu, comme dans un univers parallèle. Il n'y avait pas de paroi, il faisait de toute façon trop noir pour apercevoir quoi que ce soit d'autre qu'une roche parfaitement ronde, incrustée dans une grande porte semblable à celle d'une grange. La roche était de couleur terre, et en son sein était inscrit quelques mots trop petits pour que le garçon puisse lire de là où il était. Se sentant léger comme l'air ici, il tentait de bondir vers la serrure et finit par s'envoler doucement comme sur la Lune. Il se rapprochait alors de la roche gravée, la caressa de la main droite et lit.

« Loin de l'herbe folle, au crépuscule doré, sur les sentiers bruts, entre les Rochers, mon Cheval blanc se faufile »

• Aussitôt ces paroles prononcées, la serrure de roche se mit à illuminer fébrilement, puis se tournait avant d'ouvrir la grande porte qu'elle scellait. Le peureux prit peur, se croyant mort et aux portes de l'Enfer, mais il fut pris de surprise dès qu'il entendit un hennissement fort au fond de cette pièce lugubre. De belles gerbes de vapeur s'échappait de la porte au fur et à mesure qu'elle s'ouvrait, et bientôt un majestueux destrier à la gueule étrange marchait hors de la pénombre, le regard rivé sur le petit. Lorsque ses cinq queues furent toutes dehors, se balançant paisiblement pendant que le Cheval marchait autour de la "salle" comme pour se dégourdir les pattes, Shaga commença à peine à comprendre la situation dans laquelle il se trouvait. La bête s'exprima alors calmement :

" Même si je n'aime pas être enfermé ici, je préfère que ce soit toi plutôt qu'un autre de leurs combattants... Je suis la cause de ta tristesse, n'est-ce pas ? Je m'y attendais, c'est toujours ainsi lorsqu'il m'enferme dans un trop jeune. Et je te plains, petit, je suis bien placé pour savoir à quel point c'est douloureux de ne pas pouvoir faire ce que l'on souhaite..
- Cin.. Cinq queues..?! interrompit Shaga en pointant les queues, tu es.. le .. Gobi ?! Où sommes-nous ? Qu'est ce qui m'arrive ?!
- Oui, oui je sais ... Tout nous tombe dessus comme ça, moi aussi je n'ai pas été sonné avant d'être perdu ici ! Mais maintenant que tu es là, pourquoi ne pas faire un brin de causette.. ? Je n'aime pas trop bavarder, mais .. Si tu me disais ce qui te pousse à mourir aussi tôt ? questionnait le démon toujours calmement
- Donc c'est à cause de TOI si MOI je suis inconnu et incapable d'évoluer en tant qu'individu ..? C'est un cheval géant avec une tête de poisson qui m'empêche d'avoir des amis comme tout le monde ? Je suppose que c'est encore toi qui donnait aux grands le besoin de me mener la vie dure ? Tu veux que je te dises ce qui m'incite à mourir maintenant ?! C'est que dans ma vie, PERSONNE ne m'incite à vivre !! Et tout ça, c'est de TA faute !! explosait-il
- ... Oui, je sais que ça n'a rien de beau d'être un hôte, mais en aucun cas ce n'est de ma faute car il n'y a rien de beau non plus dans le fait d'être scellé, privé de liberté pour un humain pleurnichard. Mais hé, je ne m'en taillade pas les cornes pour autant ! C'est une chance pourtant que tu sois aussi faible la première fois que tu me rencontres. Ce n'est pas comme si j'avais le droit de te piétiner, mais je sais que tôt ou tard toi et moi nous trouverons moyen de nous aider mutuellement. Tu es encore au tout début de ton périple, Shaga. Gravir les montagnes d'une vie ne sera jamais de tout repos malheureusement, mais si tu lâches prise maintenant tu ne sauras même pas si cela valait la peine de commencer l'ascension. Ce qui t'attends une fois là-haut sera sans doutes meilleur que si tu t'écrases là en bas.
- Je pourrais gravir les montagnes que je veux, tout me ramènera à toi ! Gobi par-ci, démon par-là ! Shaga n'existe pas ici !
- Alors qu'est-ce que tu attends ?! Fais-toi un nom ! Je n'vais pas le faire pour toi, non plus ! Je suis bien obligé de t'y aider si je ne veux pas disparaître avec toi, alors ne crache pas dessus car je n'aiderais pas tous les jours ! » terminait le démon

• Les parois obscures s'éclaircissaient comme si le monde se déplaçait. Le corps du garçon s'élevait à la surface, retournant dans son corps violemment dans un soubresaut rendu confortable par le lit moelleux sur lequel il était posé. Jetant un oeil aux alentours, il reconnut les murs blancs de l'hôpital. Le blanc de la chambre était envahissant, le lit, les draps, le plafond, même les meubles partageaient cette couleur qui ne cessait de rappeler au garçon la couleur de la robe du cheval-dauphin. Il semblait avoir rêvé ! Mais une voix familière retentit alors que personne ne se trouvait autour de lui, comme d'habitude :

« Tu n'es pas seul, non. » rassurait Gobi

• Shaga ne comprenait pas plusieurs choses; d'abord pourquoi le démon était scellé en lui sans même qu'il n'en soit mis au courant par ses parents, ensuite pourquoi ce soi-disant démon était aussi craint s'il s'agissait d'une bête aussi docile et sage, et enfin pourquoi n'avait-il jamais réalisé qu'il n'était jamais aussi isolé qu'il l'imaginait. Son coeur était comme libéré de ses doutes après cette rencontre inattendue, mais il s'était tout de même scarifié. Il baissa les yeux vers son poignet gauche et remarquait avec stupeur que sous les bandages, pas même une éraflure. Il réalisait alors à quel point son nouvel "ami" était puissant. Mais suivant sa recherche d'une identité, il ne pouvait pas tolérer de s'en remettre tout le temps à lui, il décidait alors de ne se servir des pouvoirs de Gobi que pour le soigner, puisque le Cheval refusait de se battre. Ce dernier acceptait. Shaga se libérait des câbles médicaux et sortit de repos bien avant son jour, avec une nouvelle confiance en lui qui semblait avoir créé un tout nouveau Shaga.

• Le prétendu Nanjakuen avait effectivement rattrapé l'écart qui s'était creusé entre lui et ses équipiers, en très peu de temps, grâce à sa nouvelle façon de gérer son corps et son esprit. Dès l'âge de quatorze ans, il était considéré comme le leader de la petite escouade d'amateurs. Ce ne fut que lors de leur première mission de rang A, attribuée aux vues de leurs impressionnants progrès, que Shaga put vraiment se mettre à la place d'un capitaine. Devant infiltrer une base surveillée par des hommes armés et quelques shinobis compétents, le meilleur plan étant donné que la somme des trois Genins de bonne qualité correspondait au niveau du Jônin à lui seul était de scinder ainsi en deux les effectif. De son côté, le sensei distrayait la garde du côté le moins risqué, tandis que le trio entrait et cherchait ce qu'il y avait à récupérer. Car oui, à Iwa, les politiques n'étaient pas douces. Le Jônin est là pour assurer le bon déroulement de leur formation, pas pour leur mâcher le travail. Une fois à l'intérieur, plutôt facilement pour le coup surtout grâce à la diversion, ils firent preuve d'un sens de la coordination digne des forces de l'ordre lors d'une perquisition matinale. Ils se débrouillèrent très bien. Jusqu'à ce que l'un des équipiers de Shaga ne heurte par mégarde un objet métallique qui jonchait le sol; le bruit pourtant léger devenait un vacarme dans le silence de l'ombre. La suite est prévisible. Rameutés, les ennemis mirent à mal les Genins bien qu'ils se défendirent encore pas si mal jusqu'à être bien trop acculés en nombre. Les uns après les autres tombaient autour de lui, et l'hôte était le dernier debout. Le leader voyant ses compagnons en difficulté perdait tout sens de la droiture, et se retrouvait plongé dans le même univers qu'à l'hôpital. Devant la porte il martelait du poing tout en récitant le poème-clé. Implorant la bête toujours aussi élégante, il posait son front au sol pour qu'elle comprenne l'urgence de sa requête. Il ne se serait plié devant personne, si ça n'avait pas été pour le bien de ses troupes. Mais le Cheval-Dauphin refusait tout bonnement parce qu'ils s'étaient mis d'accord pour qu'il n'intervienne pas. Mais faisant comprendre que ce n'était pas le moment de négocier, Shaga relevait son visage pour révéler les chaudes larmes qui s'y écoulaient. Devant son visage désespéré, la bête compatissante cédait, respectant la vertu qui émanait du garçon. C'était alors un retour brutal à l'extérieur, Shaga sentait son corps se contracter à l'arrivée d'une force toute nouvelle. Son corps s'entourait d'une aura rougeoyante, ses yeux jaunissaient à vue d'oeil et sur son front deux excroissances cornues poussaient comme des plantes.

« Sauve tes amis. » soufflait le Gobi par télépathie à son Jinchuuriki.

• Une étonnante quantité de vapeur enveloppait le terrain pour entraver la visibilité des ennemis, mais celle de l'hôte lui aussi. Cependant, à travers l'écran blanc qu'il avait provoqué, il pouvait ressentir l'emplacement de chacun. Profitant de son imitation des techniques de la Brume, il massacrait sauvagement l'ensemble des ennemis présents, commençant par ceux qui avaient le sang de ses alliés sur les mains ou leurs armes. Des gorges lacérées, des cages thoraciques enfoncées à coup de boule, le combat fut vite plié, face à la puissance d'une infime partie de Gobi, les hommes présents ne tinrent pas la route. Mais après son travail Shaga s'en retrouvait affaibli, pouvant à peine tenir sur ses jambes. Une chance que son équipière était adepte du ninjutsu médical, elle s'occupait de lui pendant que le troisième membre du groupe s'en allait récupérer l'objet de mission, profitant que l'endroit avait été nettoyé.
De retour au village, ils furent félicité par le Tsuchikage qui eut un rapport détaillé et se trouvait ravi que sa création faisait des merveilles. Shaga, lui, aimait le sentiment de réussite qu'il éprouvait, et contemplait ses nouveaux pouvoirs avec l'intention de les développer. D'ailleurs l'examen Chuunin éminent était une raison de plus pour s'y atteler avec sérieux.

• Pendant des mois il passait ses journées sur les terrains d'entraînements rocailleux avec son équipe qui s'affinait elle aussi en vue de l'examen. Il apprenait à appréhender le Futton que lui offrait son démon depuis la dernière fois qu'il lui avait demandé de l'aide, puis à l'appliquer en combat, et enfin à l'intégrer à ses stratégies en équipe. Shaga épatait la galerie en ajoutant à son arsenal quelques illusions habilement pensées spécialement pour ses vapeurs. Bien préparée, l'équipe arrivait le jour de la première épreuve confiante comme elle ne l'avait jamais été.
Ils avaient quinze ans quand ils surclassèrent les équipes des autres villages autant ensemble qu'individuellement. Shaga et ses amis sortaient couverts de gloire pour leurs prestations, en plus de leur promotion. Le jeune homme complétait les missions de rang B et A à la chaîne, souvent en tant que leader ou en tant que membre-clé respectivement. La guerre qui se profilait devenait une raison pour pousser davantage les efforts, Shaga côtoyait déjà la crème des Jônins et évoluait auprès d'eux en ayant conscience des risques que cette guerre avait pour le village. Il préférait prendre ça comme motivation. Le Tsuchikage lui-même admettait vouloir garder cet hôte en retrait, comme atout. Ses capacités faisaient de lui l'homme parfait pour renforcer les lignes directes, qui séparaient le village de l'extérieur, du champ de bataille. Ce qu'il fit ! Durant la Troisième Grande Guerre, Shaga commandait un petit groupe d'hommes aux portes du village, pendant que, par coïncidence, il retrouvait ses anciens équipiers à la tête de deux autres détachements de leur propre chef, servant de dernière défense avant le coeur de leur armée. Ils remplissaient à nouveau leur travail, ne laissant aucun ennemi pénétrer leurs remparts.
Lorsque la guerre faiblissaient, deux ans plus tard, alors âgé de dix-sept ans, Shaga fut envoyé pour retrouver et escorter un rassemblement de survivants. La bataille s'était éloignée de leurs terres et Iwa se permettait d'envoyer leur atout seul, certain qu'il s'en tirerait comme d'habitude.

• Grossière erreur, pris dans une embuscade tendue par des shinobis de Kiri, l'hôte se fit capturer avant même qu'il ne puisse riposter efficacement. En effet, les chiens semblaient avoir préparé leur coup, car ils avaient pris soin de l'attaquer d'abord avec un sceau pour bloquer son chakra puis l'avaient assommé pour l'emmener. Il se réveillait dans un endroit totalement inconnu, entouré d'étranges gars masqués. L'insigne de Kiri était gravé dans leur masque, alors il n'y avait pas de doutes possibles sur leur affiliation. Les bâtards ont torturé le garçon pour l'affaiblir, profitant du sceau empêchant même l'accès au démon à queues. Une fois tailladé, battu, et poignardé à maintes reprises, se sont dans ses yeux que Shaga sentait la douleur la plus intense qu'il n'avait jamais connu à ce jour. Tellement que, derrière la grande porte de grange, le Cheval hennissait paniqué, incapable de venir en aide à son hôte. Deux saï avaient étaient plantés dans ses globes oculaires, et venaient les arracher de leur orbite. Il criait, agonisait, pleurait en même temps, constatant que l'horreur de la guerre ne faisait pas de distinction d'âge. Cette fois, pour s'en tirer il lui fallait un miracle.
Celui-ci se présenta lorsque, dans son élan de désespoir, il fit sauter le sceau en forçant le transfert de chakra avec son Bijuu. Mais ce n'était pas sans conséquence, les sentiments affligés surdosaient l'énergie du démon qui vint cette fois réduire sa peau en fumée à mesure qu'il recouvrait son corps. Quatre queues étaient sorties cette fois, tout rouge et à l'apparence monstrueuse, Shaga soufflait à tour de rôle des souffles de vapeur si corrosive que les victimes pouvait voir leur corps se liquéfier progressivement devant leurs yeux. La vapeur était la signature de chacune de ses scènes de crime; il laissait l'endroit dévasté et fumant. Dès qu'il sortit de son état de transe, il se retrouvait face contre terre, inconscient.

• Il se réveillait, seul, et complètement dans le noir. Ayant perdu la vue, il décidait de ne pas se décourager et passa deux ans et demi à vivre dans la nature. Il lui aura fallu peaufiner ses sens, maîtriser son corps et ses mouvements d'une nouvelle façon, et parvint à se rapprocher de Gobi, qu'il pouvait maintenant appeler Kokuõ, qui aura adoré leur séjour sauvage. Pendant encore deux ans et demi, Shaga s'attelait à mieux appréhender la puissance du Cheval et à renforcer ses compétences déjà existantes. C'était à l'âge de vingt-deux ans qu'il retrouvait enfin son chemin vers la maison, reconnaissant une importante source de chakra familière qui résultait du rassemblement de personne là-bas. Son retour inespéré fut célébré avec ses amis proches de son ancienne équipe, avant qu'il ne soit immédiatement convoqué par le Kage. Attestant qu'il était encore apte à remplir son devoir, Shaga dut affronter en duel un autre shinobi du village malgré son handicap. Mais ce fut pour le plus grand contentement de l'Ombre de la Terre que l'hôte termina l'affrontement en une poignée de minutes, le temps que ses vapeurs se mettent en place. Grâce à ses exploits enfumés, il reçut le surnom de Jõki no Shaga par les ennemis de la nation tandis que ses alliés le surnommaient Hakuba, en guise de respect, presque comme un héros mythologique alors qu'il était âgé de vingt-cinq ans.

• Trois années plus tard, il est promu Jônin spécialisé dans les affaires de discrétion, telles que les assassinats et les espionnages. Son amour des masques depuis que les derniers qu'il ait pu voir étaient celui de ses assaillants avait grandi, et il s'affublait lui-même régulièrement d'un masque, souvent de renard. Cependant, l'époque avait bien changé, le nouveau chef d'Iwa était une Uchiha que Shaga eut du mal à accepter. Car oui, l'on ne pouvait pas débarquer d'un pays avec lequel nous avons tenu des relations conflictuelles et se proclamer chef. Cela ne faisait aucun sens pour lui. Il espérait pouvoir faire quelque chose pour redonner à sa patrie le visage qu'elle mérite, craignant une éminente dictature de la part de l'étrangère qui ne serait pas sans rappeler celle que forçait Madara sur le village des siècles auparavant. Aujourd'hui à vingt-neuf ans, l'hôte de Kokuõ rencontre le deuxième Jinchuuriki du village, avec qui il prévoit déjà de grands projets compte tenu de leurs puissances respectives.


Dernière édition par Shaga le Mar 18 Avr - 21:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 133
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Lun 17 Avr - 10:12

Salut et Bienvenue Smile

Personnage très intéressant j'ai hâte de lire la suite ^^

Je me permets de rajouter qu'en tant que Jônin la maîtrise est généralement d'au moins trois éléments mais c'est comme tu veux Smile Tel est le principe du forum de te laisser la liberté de choisir^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shinobi

avatar
Uchiha Sora
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 13
Date d'inscription : 04/04/2017
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Mar 18 Avr - 1:15

Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 133
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Mar 18 Avr - 12:55

Bonjour Smile

Est ce t'as fiche est terminée ?

Beaucoup oublie de modifier leur titre où c'est marqué "en cours" alors que c'est fini donc je préfère demander xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Iwa no Shinobi

avatar
Ugetsu Hozuki
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 8
Date d'inscription : 17/04/2017
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Mar 18 Avr - 16:13

• Bonjour et merci pour l'accueil bien que je sois un ancien (DC de Fumaru x) ) !

Elle n'est pas terminée mais j'y travaille encore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Iwa no Shinobi

avatar
Ugetsu Hozuki
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 8
Date d'inscription : 17/04/2017
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Mar 18 Avr - 21:33

Et elle est désormais terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mizukage

avatar
Kiri no Yagura
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 121
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 26
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang:
Level:
0/0  (0/0)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé Mar 25 Avr - 23:25

Le double-poste ! :p je ne te souhaite pas la bienvenue ^^

Belle fiche que voilà ! Une précision, ton démon fait preuve de compassion envers toi et tes amis durant la mission de ton équipe. Ce qui contraste avec l'idée qu'on a des démons à queue, sauf exception. La maitrise et surtout la bonne entente entre un biju et son jinchu peut demander toute une vie de cohabitation, si ce n'est ne jamais arriver. C'est un domaine où tu pourras aisément faire évoluer ton personnage ^^.

Tu es validé, le boss passera te mettre ta couleur =)

@+


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
aru shinobi no monogatari
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: • Mountain Fog | Terminé

Revenir en haut Aller en bas

• Mountain Fog | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Accueil :: Présentations :: Présentations Validées :: Iwa-