forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Expédition inter-villages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 136
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Expédition inter-villages Mer 10 Mai - 15:11



  Un Autre Monde ?!
  Groupe 1

  Yagura le Yondaime Mizukage a envoyé une équipe de ninja enquêter sur l'apparition d'une ruine qui apparu mystérieusement et inquiète le monde shinobi tout comme ce fameux château flottant dans le ciel. Parmi cette équipe se trouvait Kurami Ryôshi, une jeune genin prometteuse. De même, le déserteur fut recruté par un riche marchand afin de dénicher les richesses dont il pourrait extirper de ces ruines mystérieuses. Ces ruines se trouvent au pays de l'herbe, au beau milieu d'une forêt ayant de très haut arbres où se trouvent de grandes tours. La végétation est étrange car elle s'est rapidement adapté aux nouveaux bâtiments comme si cela faisait des siècles qu'ils étaient là.



  Parmi ces nombreuses petites tours, une très large se trouve au centre avec un immense escalier en colimaçon qui ne s'arrête qu'une fois la moitié de la tour atteinte à trente mètres de hauteur. Vous y trouverez une immense ouverture avec la tête d'un dragon et un couloir.



  Dés lors que vous arpentez ce couloir et arrivez à son milieu vous êtes aveuglés par une lumière qui recouvre tout et vous enveloppe. Votre corps est alors emmené ailleurs grâce à un ninjutsu spatio-temporel dans un endroit totalement différent. A son réveil, Kurami découvre que toute l'équipe de kiri a disparu et qu'un autre homme inconnu, le déserteur, apparu à leur place. Pourtant il y a plusieurs heures qui sépara l'entrée de Kurami et de Fumaru mais pourtant les voilà ensemble à l'intérieur du château dans le ciel.

 
« Bienvenue dans mon château, shinobi. Votre insouciance vous a mené dans le territoire d'un dieu et c'est à cause de cela que vous perdrez la vie. »


 La voix résonna dans leur tête avec un air hautain mais sobre, fort mais net. Les deux ninjas étaient dans une salle mesurant trente mètres de haut, une forêt claire avec de nombreux petits animaux et des courts d'eau. Un environnement saint avec un air pur et bien sûr avec une sortie qui leur permettra de monter ou descendre d'un étage. L'endroit semblait sûr et paisible, invraisemblable que ce soit l'intérieur du château mais c'était bien le cas. Les arbres craquaient tandis que le vent était très léger.

  (c) Never-Utopia
 

_________________


Dernière édition par Shinobi no Kami le Ven 30 Juin - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinobi

avatar
Fumaru Yamadera
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 35
Date d'inscription : 08/12/2016
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Jônin Spécial
Level:
110/140  (110/140)
Exp:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Ven 12 Mai - 14:28

ft.
Fumaru Yamadera
« Event : Treasure Quest. »
PV Kurami Ryôshi

• Quand Maître Hansen m'a convoqué pour cette mission, je croyais entendre une plaisanterie. "Un marchand a besoin de quelqu'un pour explorer des ruines" qu'il m'a dit ! Mais je suis un guerrier moi, pas un archéologue ! Heureusement pour lui, le commanditaire semblait prédisposé à payer grassement et ça, ce n'était pas négligeable, j'avais besoin de soie pour rafistoler mes chemises.
Je me suis donc levé aux aurores pour accomplir en ce jour béni par Jashin une expédition que je concevais presque comme la ruée vers l'or. Car oui, si ces ruines étaient à l'image de nos légendes bien-aimées, c'est-à-dire remplies de dangers, d'énigmes et de trésors, alors ce serait pour moi un honneur que d'y poser les pieds. Je m'étais longuement préparé ce matin, sans compter les quelques rituels quotidiens pendant lesquels je trempais les doigts dans du sang humain ou faisais couler le mien sur un pentacle. Notre petite communauté était étrange, et barbare pour le commun des mortels. Mais à mes yeux d'élu, presque divin, notre mode de vie était simplement trop haut placé pour être compris, à moins d'être un individu avec une spiritualité élevée. M'attirer les bonnes grâces de nos seigneurs de la Destruction était ce qui me rendait si confiant et compétent lors de mes besognes, je sortais alors du Temple d'un pas déterminé mais détendu, parce que Dieu marchait à mes côtés.

• Le pays de l'Herbe était ma destination, l'on avait aperçu les fameuses ruines, que l'on m'a décrites comme "un château ancien" dans une forêt aux arbres impressionnants. Le trajet à pied fut éreintant ! Je songeais d'ailleurs à investir dans un moyen de locomotion pour mes futures balades, car bien que les paysages qui s'enchaînaient soient fort plaisants l'état de mes deux jambes l'était moins. Je m'enfonçais dans une énième agglomération de végétaux tous plus bizarres les uns que les autres jusqu'à ce que je me retrouve enfin au pied d'une grande tour entourée par d'autres tours moins imposantes. Je levais les yeux pour essayer d'apercevoir le sommet, difficile. Je vais avoir du boulot apparemment. Les parois de la tour de pierre semblaient vieux, la mousse incrustée dans les fentes et les branches qui semblaient avoir pris la tour comme tuteur donnaient même l'impression que ces ruines avaient été laissées à l'abandon ici depuis des siècles. Du coup, je commençais à douter de l'intérêt de cette quête. Il ne me semblait rien y avoir d'autre ici, car si jamais il y avait quoi que ce soit, il est maintenant soit mort soit déjà dérobé depuis longtemps. M'enfin, après tout ce chemin je ne pouvais pas faire demi-tour.. Je pénétrais la plus grande tour et commençais à grimper les marches d'un escalier en colimaçon qui me rappelait l'architecture de notre Temple. Je montais, je montais, je montais... Mes pieds déjà bien entamés par la route revenaient à la charge et me suppliaient de faire une pause. Ce que je fis. Avant de recommencer à monter perpétuellement..... Jusqu'à enfin atteindre une grande salle contenant un passage décoré par une tête de dragon. Magnifique ! Je m'émerveillais devant elle, appréciant chacun de ses détails en n'oubliant pas que ce chef-d'oeuvre date certainement de quelques millénaires. L'endroit était si bien entretenu que j'avais pourtant du mal à y croire. Quelque chose de louche se tramait ici et j'étais bien content d'avoir pu le remarquer avant que ça n'arrive. A moins que je ne sois déjà pris au piège.. ?
Je devais poursuivre de toute façon. Et puisqu'il n'y avait pas d'autre issue visiblement, je me jetais dans la gueule du dragon et arpentait le couloir de son oesophage. Je marchais lentement pour être à l'affût du moindre mouvement brusque, prêt à dégainer ma faux si quelque chose surgissait sans crier gare. Mais je fus bel et bien pris au dépourvu dès que je fus arrivé au milieu du couloir, pris dans une aveuglante lumière blanche qui m'enveloppa rapidement. Je fermais les yeux face à ce coup fourré et me protégeais le visage avec les bras.

• Tout à coup, je me retrouvais dans une toute autre pièce. Tout avait complètement changé, et une jeune fille se trouvait maintenant à côté de moi. Je scrutais les environs avec l'air ahuri, totalement soufflé par ce qui venait de se passer. Quoi ? Comment ? Qui ? Des milliers de questions fleurissaient sans que je ne puisse au moins y répondre; soudainement une voix retentissait dans ma tête comme si le ciel me parlait :

« Bienvenue dans mon château, shinobi. Votre insouciance vous a mené dans le territoire d'un dieu et c'est à cause de cela que vous perdrez la vie. »

• Ce n'était pas un piège, c'était une funeste blague. Depuis le début j'avais raison. Je n'avais aucune d'idée de qui venait de s'autoproclamer dieu tout en se permettant de me menacer ouvertement, mais il allait m'entendre. Explosant de colère face à cet affront blasphématoire, je levais les yeux au ciel en criant, énervé et serrant le poing :

« Je n'sais pas qui tu es, mais saches que Seigneur Jashin a entendu tes paroles et prend ça comme une déclaration de guerre !! »

• Mon sang bouillonnait dans mes veines, des flammes pourraient même jaillir de mes yeux à cet instant si j'avais une quelconque affinité pour le Katon ! Je me retournais alors brusquement vers la petite fille pour la dévisager, passant son corps au crible de mon regard, de haut en bas, de bas en haut. Faisant quelque pas vers la gamine, je la questionnais à son tour :

« Et toi, t'es qui ? On est où là ?! »

• Je ne prenais même pas la peine de me calmer avant de l'interroger, ce qui me donnait l'air vraiment agressif. Même si je suis plutôt joli garçon, on me dit souvent que je dégage une aura forte, malsaine et forcément démoniaque. Ca devait être l'effet du joyau, il renfermait après tout l'essence de Jashin, la malveillance à l'état pur. Devant moi, elle paraissait fragile et innocente. Tout le contraire de ce que j'étais. Ses longs cheveux bleus me faisaient davantage penser à une sirène qu'à un ange par contre. Mais ses yeux cachaient quelque chose, quelque chose qui jurait avec l'innocence de son visage. Elle était très certainement une shinobi, elle aussi. Ma colère ne me faisait pas perdre la prudence, j'étais toujours prompt à attaquer si besoin est, car nous n'étions visiblement pas seul. J'avais pu apercevoir de nombreux petits animaux gambader entre les arbres et près des petits ruisseaux. J'étais comme le grand méchant loup de cette forêt, le seul à rompre la douce mélodie des feuillages et des courts d'eau par mes éclats de rage.  

Revenir en haut Aller en bas
Kiri no Shinobi

avatar
Kurami Ryôshi
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 53
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Kiri no kuni
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
20/25  (20/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Mar 23 Mai - 14:52

Enfin une mission qui était plutôt dans ses cordes, même si Kurami l'éternelle flegmatique trouvait ça assez pénible de devoir s'éloigner ainsi des vagues et du brouillard pour aller enquêter sur un phénomène étrange. Mais bon se disait-elle, au moins ce n'est que du repérage. La jeune fille des brumes aimait bien le repérage, il fallait juste se balader, regarder, éventuellement se cacher en cas de danger...bref, tout ce qu'elle aime. Dans le civil, on appellerait ça du tourisme un peu hardcore.

Complètement hardcore même se dit elle en dressant un sourcil circonspect face aux "ruines" en question. Qui que ce soit qui ait fait ça, et probablement donc un ninja car eux seuls seraient assez dingues ou puissants pour y parvenir en si peu de temps, il souffrait d'un terrible manque de modestie...ou d'une grave crise d'adolescence.
Le plus étrange était que ces bâtiments, apparus tout récemment, semblaient être là depuis des lustres, comme si tout était parfaitement normal. Cela créait une "anomalie" dans le paysage qui dérangeait assez la timide Genin, de plus en plus méfiante alors qu'ils se rapprochaient de cette énigme.

Puis un grand flash. Et l'instant suivant, tout avait changé. Elle sursauta et bondit en arrière aussitôt qu'elle réalisa qu'elle était seule, ailleurs et en compagnie d'un parfait inconnu aux allures peu avenantes et qui n'était certainement pas de Kiri !
Toutefois, à la voix méprisante qui résonna mystérieusement dans leur tête, faisant tourner le regard dans tous les sens à une Kurami perplexe, la jeune fille sut qu'ils avaient un problème bien plus urgent et important que leur rencontre intimiste et forcée. De plus, seule et sans aucune informations, elle avait tout à éviter les conflits, aussi s'abstint-elle de prendre une pose agressive, ni même défensive en fait. Elle ne voulait pas donner l'impression de se préparer au combat, ça risquait de le mettre sur les nerfs.
Quoiqu'il avait l'air de déjà l'être.
Kurami soupira profondément, ses yeux exprimant sa lassitude et son désintérêt pour les démonstrations de virilité et d'impulsivité. Elle qui était si douce, si tranquille...vouait ce qui se rapprochait le plus du mépris chez elle pour les gens - en particulier les ninjas - qui agissaient avec tant de véhémence et de bruit.
Puis l'inconnu se tourna vers elle, et sembla décider qu'il était grand temps de passer sa frustration sur elle en l'agressant à demi verbalement tout en la déshabillant du regard. Cela ne lui plût pas le moins du monde, et fidèle à ses habitudes elle commença à l'imiter.


"On t'as jamais appris la politesse grande perche ? Tu te crois fort et viril à tonner de la voix pour t'adresser à une simple FILLETTE !?"

Elle calqua ses mimiques sur celles de l'inconnu, modelant sa voix pour mimer les accents et intonations de son interlocuteurs qui paraissait aussi détendu que s'il s'était pincé la fierté dans un piège à souris. Bien évidemment, elle gardait une allure forcée, un peu caricaturale, se moquant de son attitude alors même qu'elle la lui renvoyait à la figure avec un véritable fond de sincérité dans ses propos.

"J'sais pas où on est, ni qui est ce type, mais ce que j'ai compris moi c'est que c'est notre ennemi à tous les deux, et à tous ceux qui nous accompagnaient avant ce flash bizarre !"

Exprimer une colère imitée avec sa façon lente, minutieuse de parler avait quelque chose d'assez pittoresque, alors que Kurami faisait fonctionner ses méninges. Au vu de la réaction de ce type, il y avait fort à parier qu'il avait subi le même phénomène qu'elle...et qu'ils n'étaient probablement pas les seuls donc à être "enfermés" ici. Qui que soit leur hôte, il était probablement lié d'une façon ou d'une autre à l'apparition de ces ruines et à leur dessein, de plus il était certainement très puissant...et sournois.
Après tout, s'il avait la puissance de disperser ainsi des gens, c'est qu'il aurait très bien pu tout bonnement les tuer, éliminer les gêneurs. Enfoncés dans ces ruines, ça aurait été un jeu d'enfant pour n'importe qui d'ailleurs...donc le but n'était pas de simplement se débarrasser d'eux.

Elle commença à faire quelques pas pour mieux réfléchir, d'une démarche chaloupée tandis qu'elle balançait doucement sa tête d'un côté puis de l'autre. La présence de l'inconnu l'angoissait franchement, surtout vu le ton sur lequel elle lui avait répondu. C'était "drôle" de les singer, ça l'était beaucoup moins quand ils commençaient à la tabasser, et elle espérait vraiment qu'il aurait la maturité ou l'urgence de ne pas se défouler sur elle.
Appliquant des exercices basiques de méditation et de concentration, pas mal convaincue que les méthodes les plus simples étaient souvent les meilleures, elle calma sa respiration et se focalisa sur la situation.
Leur "hôte" avait clairement l'intention de les éliminer apparemment...mais pas simplement "comme ça". Kurami se creusa la tête pour savoir ce qui pouvait leur valoir ce sursis. Soit il était infiniment sûr de sa puissance et souhaitait s'amuser avec eux, comme un chat avec une souris, soit il voulait s'assurer de ses capacités et les mettre à l'épreuve, comme lorsqu'on fait une maquette d'un projet avant de le faire à échelle réelle...
Dans les deux cas, c'était la mouise. Kurami n'avait pas l'expérience ou la puissance suffisantes pour se lancer à l'assaut du château toute seule...mais elle ignorait comment faire pour retrouver ses compagnons, ou même pour trouver ses repères ici.

Après une vingtaine de pas, elle finit par faire volte-face, se retournant vers l'inconnu au caractère flamboyant. Lui, serait sa solution par défaut. Elle lui afficha une moue renfrognée, à la limite du ridicule sur son doux visage et ses yeux à demi-endormis, et se résigna à lui coller au train. Peu importe s'il voudrait coopérer ou non, à moins qu'il ne l'attaque ouvertement, il lui servirait d'éclaireur, de bouclier, etc...
Sa priorité était simple : Sauver sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Shinobi

avatar
Fumaru Yamadera
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 35
Date d'inscription : 08/12/2016
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Jônin Spécial
Level:
110/140  (110/140)
Exp:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Mar 23 Mai - 17:34

ft.
Fumaru Yamadera
« Event : Treasure Quest. »
PV Kurami Ryôshi

• Uh..? Voilà que la gamine se rebelle, faisant de grands gestes pour se moquer des miens ! Mon visage enragé changeait, je posais sur elle un regard confus comme si cet enfant était un mystère. Lorsqu'elle finissait de s'exprimer, m'apprenant qu'elle n'avait aucune idée de notre situation tout comme moi, j'hésitais entre la tuer ici et maintenant ou chercher d'abord le moyen de sortir d'ici. Après tout, elle venait d'évoquer le même flash que je venais de voir, et à priori elle n'était pas seule. Il y avait peut-être une raison pour que nous soyons tous les deux regroupés. Je ne devrais pas me précipiter, non, je ne vaudrais pas mieux que Hidan. Je regardais la petite faire quelque pas, jaugeant dans sa démarche qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il fallait faire après ça. Elle s'est retournée vers moi comme si elle attendait quelque chose de moi et s'approchait. Je sentais une démangeaison me supplier d'invoquer ma faux pour que son sang se répande sur l'herbe. Je tendais le bras horizontalement, prêt à toucher le sceau dans le creux de ma main, puis aussitôt qu'elle se trouva à portée ... Je posais ma main sur son épaule avec un sourire mesquin. Le visage penché pour que ma chevelure matérialise un voile d'ombrage sur mon regard mauvais, intimidant je l'avertissais :

« Ok .. Tu es avec moi sur ce coup, et ne t'avises pas d'être contre moi. Si tu ne vois pas d'inconvénients, nous pouvons avancer. »

• Marchant sans l'attendre je jetais un oeil plus approfondi à la forêt. Je voyais des lapins courir se réfugier dans leurs terriers, des oiseaux perchés ou virevoltant, et même un cerf au loin. Je scrutais les troncs d'arbres à l'affût du moindre indice avant de repérer un passage. Considérant que la jeune me suivait toujours, je me dirigeais vers cette issue en espérant que ce supposé dieu aurait mieux à nous proposer qu'une clairière et des lapins. S'il avait l'intention de nous nuire, qu'il le fasse bien au moins ! Pas même un loup en colère, histoire de rester dans le thème sylvestre ? Si son château est en réalité une sorte de donjon, nous devons forcément nous attendre à ce que le propriétaire se trouve ici même, quelque part. Reste à savoir où. Et qu'il n'avait pas l'intention de nous laisser le débusquer. Cette gamine qu'il m'a collé a intérêt à savoir se servir de ses petits poings, car je ne comptais chaperonner personne. Dans le pire des cas, elle me sera utile si j'ai besoin d'un pion à sacrifier pour avancer. Parce qu'à part avoir de grands airs, je ne vois pas ce qu'elle sait faire.



Revenir en haut Aller en bas
Kiri no Shinobi

avatar
Kurami Ryôshi
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 53
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Kiri no kuni
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
20/25  (20/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Ven 26 Mai - 12:29

Visiblement, la réponse "mimique" a plutôt bien marché, puisqu'elle sembla perturber l'inconnu au point de le mettre sur la défensive...ce qui ne manqua pas de faire intensément paniquer la Kurami intérieure, persuadée à juste titre de ne pas pouvoir tenir un combat direct. Son sang se glaça d'ailleurs quand la grande perche finit par se pencher sur elle, lui posant une main sur l'épaule, alors qu'elle lui renvoyait une moue aussi bravache que boudeuse, le coeur cognant à toute allure.
SAFE !!! Qu'elle l'ait convaincu ou qu'il possède lui aussi quelques neurones fonctionnels, l'étranger acceptait de faire équipe face à l'inconnu. Autrement dit, ce n'était pas encore aujourd'hui qu'on lui ferait bouffer les pissenlits par la racine, au sens littéral comme figuré du terme.
S'autorisant un long soupir de soulagement lorsqu'il lui tourna le dos, Kurami ne manqua pas de noter toutefois son "si tu n'y vois pas d'inconvénients". C'était probablement une provocation, un sarcasme...mais quelque part, par naïveté ou par espoir, la Genin retint qu'il lui demandait son avis. Autrement dit, bien qu'il ne l'admette pas, il n'était probablement pas plus à l'aise qu'elle et ne dirait pas non à un coup de main.

Réalisant un peu tardivement que son partenaire d'infortune avait pris de l'avance, elle se hâta - à sa façon un peu distraite - de le rejoindre de ses pas légers en regardant les alentours. Les terrains forestiers n'étaient pas sa spécialité, mais elle ne s'y sentait pas mal à l'aise pour autant. C'est vrai après tout, on y trouvait des cachettes dans tous les sens et dans toutes les dimensions, de l'eau pour ses sorts, des bestioles pour tromper l'ennemi ou faire des permutations... En fait, si elle n'était pas née dans le brouillard, Kurami aurait probablement estimé les terrains forestiers comme son lieu de prédilection.
Mais elle avait trop besoin d'eau pour ses sorts fétiches. Elle prit bien note toutefois que cette zone n'était en rien un terrain hostile...à première vue. Brièvement, elle se demanda si le reste de son équipe avait atterri dans un domaine similaire...ou si ce château étrange recelait des exemplaires de chaque type de terrain, un peu comme un immense terrain d'entraînement pour mégalomane en manque d'attention.

Gardant un ton sarcastique, mimant encore par réflexe les accents de son équipier improvisé, bien que retrouvant une voix un peu plus normale, Kurami reprit la parole, pensive quand ils approchaient de ce qu'elle aurait qualifié "d'escalier".


"Qui que ce soit, on finira probablement par le trouver en allant vers le haut, s'il s'attribue le titre de "dieu", il ne se terrera sans doute pas pour nous tendre une embuscade..."

Elle marqua un arrêt, imaginant la scène avec lassitude. La jeune fille des brumes soupira, levant les mains cachées dans ses manches pour les agiter et donner une allure aussi théâtrale que moqueuses à ses propos.

"Je l'imagine plutôt vautré sur un trône clinquant, au milieu d'une salle encore plus immense que celle là, à siroter son verre en se lançant dans un monologue comme quoi on n'a aucune chance parce qu'il est dieu et blablabla..."

Retombant petit à petit dans son flegmatisme le plus mollasson, Kurami finit par cesser de s'agiter, penchant doucement la tête sur le côté, puis de l'autre, réfléchissant à ses propres paroles. Elle disait ça en plaisantant à moitié, pour se moquer de la situation et se donner des airs...mais en y repensant, ça ne l'étonnerait même pas que ça arrive vraiment.
Finalement, elle tourna la tête vers la grande perche au caractère sanguin.


"Cela dit...s'il a pu créer ça, nous déplacer à sa guise et s'en vanter...c'est qu'il doit réellement être très fort."

Dans son esprit, cette phrase prononcée avec une voix redevenant douce et traînante sonnait plutôt comme "FAUT SURTOUT PAS Y ALLER A DEUX ON VA SE FAIRE CREVER !!!", car si le bourrin voulait se faire trucider en beauté, c'était son problème...mais comme Kurami ne tenait pas à rester seule en terrain aussi inconnu que présumément hostile, cela signifiait qu'elle serait probablement avec lui quand ça arriverait.
Autrement dit, c'était la mouise. Sa peau ne valait pas grand chose, mais elle y tenait bon sang de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Shinobi

avatar
Fumaru Yamadera
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 35
Date d'inscription : 08/12/2016
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Jônin Spécial
Level:
110/140  (110/140)
Exp:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Mer 7 Juin - 18:23

ft.
Fumaru Yamadera
« Event : Treasure Quest. »
PV Kurami Ryôshi

«On s'en fiche. rétorquais-je aux spéculations de la gamine sur celui qui nous tenais prisonnier ici. Je dirais même que ce type n'est qu'un lâche. Si c'est nôtre trépas qu'il veut, alors qu'il se montre pour nous le donner. On monte.

Sur ces mots, je centrais mon attention vers l'escalier, remarquant au son de sa voix agaçante que ma nouvelle alliée me talonnait. Nous commencions notre ascension rapidement mais non pas sans prudence. A chaque pas, je gardais en tête que tout pouvait nous tomber dessus ici, nous sommes en milieu hostile et visiblement, c'est ce prétendu dieu qui y fait la loi. Je pouvais ressentir les démangeaisons dans ma main droite qui me sommait d'invoquer Oha, ou pour faire couler du sang, ou au moins pour satisfaire le désir de porter mon arme. Mais je gardais la tête froide en observant les environs. C'était un escalier en colimaçon, plutôt long d'ailleurs. Assez usés, les marches et les murs indiquait le grand âge de cette bâtisse. Je ne remarquais pourtant ni toiles d'araignées, ni voile de poussière se levant sous nos pas. Quelque chose ne tourne pas rond ici, et c'est plus que cette gamine qui me suivait au train, je commençais progressivement à croire que je ne trouverais aucun trésor ici. Bordel ! Alors non seulement je me fais menacer par un malade se prenant pour mon Seigneur, me coltine une enfant, mais en plus je fais sans doutes tout ça gratuitement. Quelle plaie.

Pendant que nous continuons à gravir les marches, je me résolvais à entamer la discussion malgré tout. Après tout, si nous devons nous retrouver ensemble dans cette galère, autant tuer le temps.

« D'où tu sors toi, au juste ? Qu'est-ce qui amène une fillette dans un château de psychopathe ?! dis-je en levant les yeux en l'air en prononçant le dernier mot, espérant que notre hôte puisse m'entendre où qu'il soit. D'ailleurs, je suis venu ici seul, mais toi tu parlais d'être accompagné ... T'es consciente que tu reverra peut-être pas ceux qui étaient avec toi ? »

Je lui posais ces deux questions pour savoir à quelle nation j'avais à faire si je devais en arriver à la sacrifier. Son visage jeune me faisait même hésiter quant à son statut. Elle a autant l'air d'une civile que d'une kunoichi, et mis à part qu'elle avait un sacré cran pour se comporter comme un véritable boulet avec moi, je ne pouvais même pas déterminer si elle saurait s'en sortir ou pas.

Nous arrivions bientôt au seuil d'une grande porte similaire à celle par laquelle nous sommes entrés dans la cage d'escalier. Mais l'endroit sur lequel il débouchait me semblait totalement différent du lieu précédent. Avant même d'y arriver, je percevais comme des fluctuations au fur et à mesure que nous nous en approchions. J'espère sincèrement que ce faux-semblant de sociabilité ne sera pas mon dernier acte en tant que vivant...

Revenir en haut Aller en bas
Kiri no Shinobi

avatar
Kurami Ryôshi
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 53
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Kiri no kuni
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
20/25  (20/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Mer 14 Juin - 10:57

La réponse du gros bourrin avait quelque chose de sensé. Il est vrai que si leur hôte ne venait pas personnellement les "accueillir", ça pouvait sous-entendre qu'il préférait éviter le combat direct. C'est vrai après tout, même s'il était très puissant, à n'en pas douter, qui pouvait affirmer qu'il excellait dans les affrontements ? Il pouvait très bien être un maître genjutsu et tout ceci...
Un doute assaillit la jeune ninja. Elle savait d'expérience que les illusions pouvaient soient se faire de façon brutale pour déstabiliser la victime, soit très finement pour qu'elle ne s'en rende pas compte. En admettant que leur hôte ait le niveau d'un jonin spécial, voire même dans une éventualité aussi folle que paranoïaque, d'un Kage, et qu'il soit spécialisé dans l'hypnose, dans quelle mesure ses proies feraient-elles la différence entre la réalité et son sort ?

Discrètement, glissant ses manches l'une dans l'autre comme pour trahir sa nervosité, Kurami exécuta toutes les façons qu'elle connaissait de percer à jour, détourner ou contrer un sort de Genjutsu. Toutefois, elle ne sentit aucune différence entre l'avant et l'après, et en conclut que tout ceci était bien réel - après tout, ce château existait, à n'en pas douter, puisque des pays entiers l'avaient vu - ou bien que les aventures qu'ils allaient vivre en ses murs étaient inventés par un fou extrêmement habile.
La fille des brumes n'était pas certaine de savoir quelle option était la préférable.
Puis brutasse le bien coiffé qui ouvrait la marche repris la parole, manquant de faire sursauter la passive adolescente qui ne s'attendait pas à l'entendre à nouveau taper la causette.
Se triturant les doigts, les manches toujours l'une dans l'autre pour donner le change à long terme, Kurami resta fidèle à sa manie et adopta à nouveau un visage goguenard face aux questions de l'inconnu. C'était des interrogations sensées dans une telle situation, ou bien tout bêtement une tentative de discussion comme une autre...mais de la part d'un être aussi louche, ça sonnait presque comme une insulte aux oreilles de la ninja.


"Tourisme. On est venus du pays de l'eau avec ma famille pour visiter un peu le coin, passer du temps ensemble, quand on a vu ce gros château bizarre au milieu de nulle part. On voulait juste jeter un oeil à l'intérieur, on ne pensait pas qu'on se ferait kidnapper par un demeuré congénital elle mima le ton et les yeux au ciel de son interlocuteur privilégié en prononçant ses deux mots "Et oui, je ne les reverrais peut-être pas...mais sans doute que si. Si on est en vie, c'est qu'on peut sortir d'ici, non ?"

Bobard, bobard et bobaaaaard ! Une façon classique de cacher la vérité sans inventer des mensonges à rallonges. Elle venait bien d'une région très humide et en groupe pour explorer ce château. Bien que lente à la détente, Kurami se doutait qu'elle ne serait pas pleinement crédible, et cela lui importait peu. Ce qui comptait, c'était de brouiller les pistes.
Et puis, à force, il la rendait curieuse. Quand ils arrivèrent au seuil d'une nouvelle salle, Kurami se pencha pour tourner la tête à droite et à gauche, regardant un peu le long des murs, essayant de se familiariser avec le terrain, de repérer les éventuelles cachettes qu'elle pourrait utiliser...et où pourraient se terrer pièges et ennemis.
Pour l'heure, rien de très prometteur à première vue, ni dans un sens ni dans un autre. Elle hausse les épaules et mis un pied un peu suspicieux dans la pièce.


"C'est nul ici... Et toi, pourquoi es-tu venu dans ce trou paumé, tout seul en plus ?"

Plusieurs suggestions provocantes lui vinrent en tête, histoire de rester sur son agressivité, mais bien vite Kurami les laissa tomber. D'une part, ce n'était vraiment pas sage de tenter sans cesse dans le mauvais sens quelqu'un dont elle ignorait tout. D'une autre, elle avait la flemme.
Elle était plutôt inquiète quant à ce qui pouvait l'attendre dans cette salle, ou les suivantes. En glissant à nouveau ses manches l'une dans l'autre, elle effleura doucement les armes cachées à l'intérieur, comme un porte-bonheur. Bon, en fait ça l'angoissait plus qu'autre chose, car si elle devait en arriver à tirer le fer, c'est qu'elle était dans la mouise jusqu'au cou. Mais bon, l'idée de pouvoir essayer de se défendre, d'être capable de se battre, et de s'en rappeler, avait quelque chose de positif pour son moral.
Revenir en haut Aller en bas
Shinobi

avatar
Fumaru Yamadera
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 35
Date d'inscription : 08/12/2016
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Jônin Spécial
Level:
110/140  (110/140)
Exp:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Dim 18 Juin - 9:13

ft.
Fumaru Yamadera
« Event : Treasure Quest. »
PV Kurami Ryôshi

« Tourisme. On est venus du pays de l'eau avec ma famille pour visiter un peu le coin, passer du temps ensemble, quand on a vu ce gros château bizarre au milieu de nulle part. On voulait juste jeter un oeil à l'intérieur, on ne pensait pas qu'on se ferait kidnapper par un demeuré congénital. Et oui, je ne les reverrais peut-être pas...mais sans doute que si. Si on est en vie, c'est qu'on peut sortir d'ici, non ? »

Alors comme ça, cette enfant s'est retrouvée prise au piège ici alors que ce n'était qu'une vulgaire promenade familiale, envenimée par la curiosité ? Mon regard sur mon accompagnatrice changeait du tout au tout. J'avais sans doute raison de la voir comme une gamine inoffensive, une brebis littéralement égarée forcée ironiquement à suivre le grand méchant loup que je prétendais être. Même si jusqu'ici je n'ai rien fait de foncièrement mauvais, j'espère que Seigneur Jashin n'en tiendra pas compte, surtout qu'il voit dans quel situation je me trouve. J'aurais très bien pu égorger la fillette en son honneur, il ne fait pas de préférences mon bon dieu.. Mais je suis sûr qu'il n'est pas contre un peu de ruse; je la tuerai définitivement à la fin. Si elle avait été une shinobi ici pour enquêter sur les origines de la bâtisse flottante, alors j'aurais au moins pu lui soutirer un petit quelque chose. Des infos, ou même des armes, je sais pas moi.. ! Mais c'est une touriste ! Elle ne va même plus revoir sa famille et ça j'en suis presque persuadé ! Mimant un visage plutôt rassurant, tout le contraire de l'air froid et hostile que j'affichais depuis le départ, je poursuivais notre discussion :

« Oui, tu as sûrement raison. On va la trouver la sortie, on a pas le choix. Seigneur Jashin ne me laissera pas moisir ici, je suis l'incarnation de sa Rage !  »

Alors que nous arrivions à la pièce suivante, en haut des escaliers tourbillonnants aux marches usées, elle me posait à son tour une question, pas avant d'avoir commenté le nouveau lieu dans lequel nous nous trouvons, qui n'avait rien de dangereux aux premiers abords, exactement comme celle d'où nous venions. Je commençais même à croire que celui qui nous a enfermé ici se paie notre tête.

« C'est nul ici... Et toi, pourquoi es-tu venu dans ce trou paumé, tout seul en plus ?
- Moi ... J'ai été envoyé par les miens. Tout seul, parce que nous n'avions pas besoin de plus que ça pour comprendre le mystère qui plane ici. Je lui disais tout ceci sincèrement, repensant au Temple que j'espérais revoir bientôt avant de reprendre. Reste sur tes gardes, quelque chose me dit que ça va se corser... Je voulais l'appeler par son nom cette fois, mais je me souvins que je n'ai même pas eu la courtoisie de demander, on se demande pourquoi. Mais tu t'appelles comment d'abord ? »

Je faisais le premier pas, préférant passer devant pour ne pas qu'on soit pris au dépourvu, et que l'incompétence de la petite ne nous cause de pertes. Mon sentiment d'insécurité ne me trompe que très rarement, presque comme un sixième sens ou alors c'est la bienveillance du Tout-Puissant qui me préserve de tout danger. Quoiqu'il en soit, cette salle était moins paisible que la précédente, je ressentais comme une énergie malsaine. Peut-être que nous nous rapprochons de l'infâme pécheur.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar
Shinobi no Kami
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 136
Date d'inscription : 13/04/2010
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Légende
Level:
200/200  (200/200)
Exp:
100000/100000  (100000/100000)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Ven 30 Juin - 14:10



  Une Maison Intacte
  Groupe 1 & 4

  Peu importe la direction que l'on prends, il semblerait que toute personne qui entre dans cette forêt finit toujours par tomber sur cette maison. Il est bien étrange que même lorsqu'on part complètement à l'opposé on finit par retomber dessus. Peu importe le chemin ou la direction cela mène toujours à cette magnifique maison qui semble baigner dans le soleil à l'intérieur de cette étage au plafond couvert de feuilles.



  C'est à ce même endroit que Kurami et Fumaru croiseront Sora Okinawa. Celui-ci était piégé à l'étage inférieur avec son compagnon d'armes d'Iwa. Ces derniers ont pu retrouver une tour qui joint le sol au plafond avec une petite entrée permettant d'accéder à l'intérieur de cette tour qui n'est qu'un simple escalier en colimaçon. Seule une centaine de mètres les séparaient des étages mais à la moitié du chemin les énormes briques de la tour et de l'escalier se mirent à bouger, séparant les deux équipiers en faisant tomber dans le vide celui à l'arrière de file et recouvrant derrière lui par les briques. Plus moyen de retourner pour Okinawa car même s'il creusait, il ne tomberait que sur de la pierre encore et encore avant de lui faire perdre son chemin. Il n'avait nul autre choix que d'avancer et espérer retrouver son camarade plus tard. En quelques minutes il se retrouva au beau milieu de la forêt, non loin du groupe composé de la genin de Kiri et du mercenaire.

  (c) Never-Utopia
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kiri no Shinobi

avatar
Kurami Ryôshi
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 53
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Kiri no kuni
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Genin
Level:
20/25  (20/25)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages Mar 4 Juil - 8:20

A mesure qu'ils discutaient et avançaient, son interlocuteur semblait perdre cette face "grincheuse" qu'il avait adopté au début. Et, tout naturellement, Kurami devenait elle aussi petit à petit amicale, tant involontairement en continuant à le mimer que par son optimisme naturel qui l'encourageait à penser que ce type louche était juste sur la défensive au début, et pour de bonnes raisons.
Mouais. Enfin, si on met de côté le fait qu'il serve le seigneur Jashin et qu'il se considérait comme l'incarnation de sa rage...

Un peu plus loin, il lui expliqua la raison de sa présence ici. Entre ça, et le nom de son maître, ça en disait long sur lui...qui que ce soit, Kurami savait désormais qu'il était soit désespérément fou et prétentieux, soit un ninja très fort. Mieux valait faire profil bas et continuer à aller en son sens, puisqu'il ne semblait pas plus que ça s'intéresser à elle, d'un mauvais point de vue en tout cas. Et puis, il était très clairement un combattant, entre la vigilance dont il faisait preuve et son histoire de rage vivante...
Poursuivant dans la bonne lancée de la discussion, il en vint à lui demander son nom. C'est vrai qu'au final ils ne s'étaient pas présentés, chose semble-t-il normal pour des ninjas. Puisqu'elle n'avait aucun intérêt, ni réel ni dans son rôle, à ne pas lui répondre, Kurami répondit, retrouvant peu à peu son ton naturel traînant et quelque peu détaché.


"Kurai Akashi, et vous m'sieur ?"

Mais faut pas rêver, ce type a l'air cinglé, hors de question de lui donner sa véritable identité. Puis elle avança à sa suite, prudemment, essayant de ne pas trop titiller les armes cachées dans ses grandes manches pour ne pas risquer de trahir sa couverture en regardant tout autour d'eux. Ses yeux balayaient lentement la salle, à l'affût de n'importe quoi...d'un truc. Elle était une bonne observatrice, et cela venait de son soucis du détail.
En vérité, elle n'espérait pas trouver grand chose, alors que l'adulte avançait prudemment. En fait, elle espérait même ne rien voir. C'était une réflexion naïve, mais si rien ne se manifestait, alors rien ne les menacerait pas vrai ?
Et puis elle aperçut un homme plus loin. Heureusement qu'elle réagissait lentement, si elle avait été aussi nerveuse qu'une certaine de ses congénères qu'elle ne nommerait pas, Kurami aurait fait un bon de trois mètres. Au lieu de quoi, elle héla son compagnon d'infotune et désigna "l'intrus", aussitôt qu'elle le remarqua dans la pièce.


"Quelqu'un approche, là-bas. On fait quoi ?"

L'individu lui était inconnu. C'était potentiellement un ennemi, bien évidemment...mais Kurami gagerait plutôt qu'il s'agisse d'un autre "prisonnier" de cette tour fumeuse.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
aru shinobi no monogatari
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Expédition inter-villages

Revenir en haut Aller en bas

Expédition inter-villages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Events :: Events :: Donjon en Ruines :: Salles Lugubres-