forum rpg naruto
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(Flashback Libre) « L'heure de remuer Ciel et Terre... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tsuchikage

avatar
Naësha M. Uchiha
aru shinobi no monogatari
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 21
Date d'inscription : 07/10/2016
Fiche RPG
Infos du Ninja
Rang: Tsuchikage
Level:
190/200  (190/200)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: (Flashback Libre) « L'heure de remuer Ciel et Terre... » Lun 15 Mai - 12:57




L'heure de remuer Ciel et Terre...





Trônant devant le petit homme, un minois blême sommeillait en mon moi, tant interne qu'externe… Il est tard. Cinq heures du matin peut-être… Bon. En réalité, il est bien tôt. Cependant, nous travaillons depuis un moment. Quel bras droit choisir, arrêter toute hésitation sur la nouvelle Constitution, qui a d'ores et déjà été ratifiée par le Daimiyo. Lui, toujours richement vêtu, me toisait et sentait la fatigue se prélasser de part et d'autres de mes traits. Mollement vêtue d'un débardeur et d'un jogging, pieds nus, assise en tailleur sur ma chaise, une cigarette mollement tenue entre les doigts, je noircissais le temps dans le café, m'approchant d'une divination hallucinatoire auprès du marc à chaque fin de mug. Le choix était serré… J'avais envie de renouveau, ou plutôt, j'en avais besoin, cependant, qui était donc digne de confiance, et qui ne l'était pas… ? Mes choix se sont arrêtés sur quatre têtes et je ne parviens pas à m'en démener.

M'étirant après avoir lancé mon mégot dans le cendrier rempli à ras bord, je soupirais d'aise. Ma décision est prise. Ça sera le tirage au sort. Je rencontrerai mon bras droit en temps voulu. J'en ai après tout bien le temps.

« Hoy. Papi. J'ai fait mon choix. Ça sera… »

Lentement, je fermais les yeux en imprégnant mes doigts des quatre fiches ayant retenues mon attention, les étalant sur la table pour les mélanger, avant d'en attraper une, complètement au hasard, et de rouvrir les yeux.

« Mon bras droit sera Sora Okinawa. J'en ai marre, je vais me coucher, je ne veux pas risquer d'avoir une mine horrible pour la cérémonie demain. On se voit là-bas. Bonne nuit. »

Sous l'ébahissement de mon prédécesseur, je me levais net en chancelant maladroitement pour aller échanger à celui-ci une poignée de main ferme et un regard certain, bien que nébuleux pour quitter la pièce et regagner mon petit chez moi. Dans le fond de mon lit, j'y songeais ardemment. A ça. A d'autres choses. Le village va-t-il m'accepter ? Et quand bien même, étant donné qu'il n'a pas le choix, comment la réception va-t-elle se faire… ? Je le reconnais. Impossible de fermer l'œil. Quelques assoupissements mêlés à la pleine lune me permirent de survivre à un réveil assourdissant, me guidant machinalement à une douche tiède.

Mes doigts effleuraient la paroi qui reflétait maigrement mon visage et le reste de mon corps, en tenu d'Eve, masqué partiellement par une chevelure assez longue. A quoi dois-je donc m'attendre ? C'est en l'instant que mes pupilles réagirent d'elle-même et rougirent laissant naître trois tomoe, alors que j'éteignais l'eau et les bienfaits de son jet, posant un premier pied hors de l'eau pour attraper net un kunai par le parchemin explosif qui le maintenait, mes mains humides cessant l'action de celui-ci. Spontanément, mon regard se tournait vers le mur. Ça vient de derrière… Une première tentative d'assassinat, déjà ? Mes pupilles tournoyaient légèrement, le motif se complexifiant en pétales rares.

Finissant de me coiffer, une brosse à dents coincée entre les lèvres, je clignais des yeux face à mon visage pratiquement sans-âme. Recrachant par la suite mon dentifrice, d'un dernier regard je miroitais mon minois encore vaguement endormis, enjambant doucement les deux cadavres au sol pour me diriger vers ma penderie pour enfiler des sous-vêtements, un chemisier clair, une veste noir et une jupe de même couleur, avec une paire de bottines. Quelques préparatifs supplémentaires, une touche de maquillage, et j'étais sur le départ, une pochette contenant cette nouvelle Constitution et mes clés à la main, mordillant mon pouce à sang.

« Kuchyose no Jutsu. »

A cela, cinq tigres vinrent embellir l'appartement, me toisant sans un mot. Nous communiquions bien mieux par le regard, en l'espèce.

« Le petit déjeuner est servi mes petits choux. Ils sont encore frais, normalement. »

Me mettant en route, fermant la porte sur des bruits de démembrements, je soupirais en me mettant en route, poings fermés, me hissant donc en haut de la tour du Tsuchikage, celui-ci déjà présent sur le toit. La passation aurait lieu d'ici dix minutes. Nous étions tous en avance. Quelques regards et poignées de mains courtoises, avant la cérémonie. Mon prédécesseur posant le digne chapeau sur ma tête en s'exprimant sur ses derniers mots avant de me laisser la parole, me tournant donc vers les micros disposés autour de nous, les personnes présentes disposées sur les toits. Je n'imaginais pas cela retransmis à la radio… Enfin. Tant pis, c'est l'occasion d'être entendue du premier coup par le plus de monde possible, je suppose.

« J'ai l'honneur de me présenter à vous aujourd'hui comme nouveau Tsuchikage… Je m'appelle Naësha Uchiha. Vous me connaissiez surement par la présente comme ancien bras droit d'Onoki de la Balance, Sandaime Tsuchikage. Ainsi, je tiens à  faire preuve de continuité et de renouveau, envers un homme en qui vous aviez peut-être confiance, ou méfiance. Nombre de vous s'avancerons sur mes origines. J'en viens ici faire force, et vous demander d'en faire acte aujourd'hui, mes chers concitoyens. Chacun d'entre nous porte son individualité. Cela n'en déroge pas en ce que nous sommes : habitants du village d'Iwa. En ce sens, nous nous devons d'être unis. Et c'est ce à quoi je vais par la présente vous faire la lecture de la nouvelle Constitution que j'ai rédigé, ces dernières semaines, sous la supervision bienveillante de notre cher Sandaime Tsuchikage et de notre Daimiyo. Je ne vous retiendrais pas longtemps, ne vous en faites pas, une fois ceci fait, vous pourrez aller manger… Ah. Et. Avant d'entamer ma petite histoire. Mon bras droit sera Sora Okinawa. Nous nous rencontrerons très prochainement pour établir les modalités de notre cohabitation. Enfin donc. Voici.

Constitution:
 

La Constitution sera éditée et rendue publique rapidement. Je vous remercie de votre attention. Bonne journée à vous. »


Me retournant doucement sous des accueils mitigés, des acclamations, des applaudissements, mais aussi quelques marmonnements au propos de mes choix, de mes origines… C'était assez logique. La politique convenant à tout le monde, c'est celle qui ne leur laisse pas la possibilité d'avoir leurs opinions… Pas la mienne, donc. A ma réflexion, je secouais doucement la tête en chassant toutes ses idées de mon esprit pour aller gagner le siège de mon bureau. Il est grand temps de se mettre au travail.





_________________
The blood that is spilled shall start my serenade... ♥️

Revenir en haut Aller en bas

(Flashback Libre) « L'heure de remuer Ciel et Terre... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» [JOUR QUATRIÈME] Le bleu est libre et pas que dans le ciel apparemment! (Feat Automate)
» Françoise d'Aubigné, un pont entre Ciel et Terre ...
» A mi-chemin entre Ciel & Terre [ Pv Pépé ] [TERMINE]
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Villages Ninjas :: Iwa-